Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Articles

Les chasses de Monsieur Courbet.

par Nadine Boillon - publié le

"Traces. Des chasseurs en communauté d’interprétation" p. 105-119.

Point toujours de certitudes, souvent des doutes, des comparaisons entre les pratiques représentées et les siennes propres, parfois un sentiment d’expérience partagée avec les peintres dont les œuvres sont sous le regard, des tentatives pour les comprendre, l’affirmation de « ce qu’on y voit », des questions posées aux tableaux, des connaissances mobilisées… Ce sont quelques-uns des mots que l’on peut poser sur le déroulement de trois soirées passées dans la Ferme de Flagey où nous avons réuni, en collaboration avec la Fédération des chasseurs du Doubs, une quinzaine de praticiens, chasseurs à courre à pied, ou chasseurs à tir pour leur demander de lire un tableau de Carle Vernet et des toiles de Courbet.

"Courbet et l’animal. Préliminaires d’une exposition à venir", p. 121-126.

Il est indéniable que Courbet peint des actes de chasse, et que ses peintures-là peuvent être lues comme la figuration de cet acte ou de l’une de ses composantes. Pour autant ses peintures là ne parlent pas que de l’acte de chasser, celles où figurent des animaux ne traitent pas nécessairement de ou que de chasse, et la figure de l’animal chassé n’est pas la seule à l’œuvre dans sa peinture. Cette figure de l’animal est diversement investie par Courbet.