Accueil > LAHIC > Les membres du laboratoire > Membres associés

Epstein Ariela

par Nadine Boillon - publié le

- Post-doctorante Labex Création, Arts et Patrimoines

IIAC Lahic (EHESS) et HiCSA (Paris 1 Panthéon Sorbonne)

ariela.epstein chez hotmail.fr

Docteure en anthropologie sociale et historique de l’université de Toulouse II – Le Mirail,

Chercheure associée au LISST-Centre d’Anthropologie Sociale, EHESS - Université Toulouse-Le Mirail

Sa thèse, soutenue en 2010, intitulée « “¡Arriba los que luchan !” Cultures politiques sur les murs de Montevideo » propose une étude des cultures politiques uruguayennes à travers les graffitis et les murs peints de la ville de Montevideo. Son projet de recherche actuel porte sur le processus de patrimonialisation d’un ancien quartier ouvrier de Fray Bentos (Uruguay) et sur la construction de mémoires “concurentes”.

Mots clés : Uruguay, patrimoine, politiques de la mémoire, anthropologie visuelle.

Principales publications :

À ciel ouvert. Cultures politiques sur les murs de Montevideo, Presses Universitaires de Rennes, à paraître.

« Max Marty, un ingénieur au pluriel », N. Adell et J. Lamy (dir.) La vie savante. Formes et récits d’un style, Paris, Editions de la MSH , à paraître.

« La patrimonialisation du quartier Anglo (Fray Bentos, Uruguay) ou la mémoire déplacée », Iluminuras, Porto Alegre, v. 14, n. 33, jul./dez. 2013, p. 100-124.

« Un siècle de peinture murale. Fonctions et dynamiques comparées », Avec Francesca Cozzolino, coordination et introduction du dossier thématique, Nuevo Mundo Mundos Nuevos [en ligne], à paraître.

« ”Des tambours sur les murs” : La mise en images des Afro-descendants de Montevideo », Espaces et Sociétés, n° 154, 2013/3, p. 17-32.

« Cultures politiques et actes graphiques sur les murs de Montevideo », Cultures Sociétés, sciences de l’Homme n°23, « Initiatiques », Téraèdre, p. 56 -59.

« Peindre les murs du CH67 (Cadorna, Montevideo), récit d’une expérience informelle », Sabatier et al.,Inégalités et informalités dans les Amériques, Papiers de l’axe TVME n° 6, éd. de la MSH-T, Toulouse, 2010, p. 47-55.

« Caminando por la calle Isla de Flores, Montevideo. Imaginarios urbanos en la pared », Anuario de Antropología social y cultural en Uruguay, 2010/2011, Facultad de Humanidades y Ciencias de la Educación, Montevideo, p. 95-107.

« Graffitis et inscriptions murales de Montevideo. Lecture politique d’une pratique populaire », Amerika n°1, 2010, LIRA, Université de Rennes 2,

« Los graffitis de Montevideo, apuntes para una antropología de las paredes », Anuario de Antropología social y cultural en Uruguay, 2007, Facultad de Humanidades y Ciencias de la Educación, Montevideo, p.173-184.

« ‘’Fuera yankis de Uruguay’’ou l’inscription des cultures politiques sur lesmurs de la ville », L’Ordinaire Latino-Américain n° 205, Toulouse-le Mirail, Septembre-Décembre 2006, p.135-154.