Accueil > LAHIC > Les membres du laboratoire > Doctorants

Arriaga Ingrid

par Nadine Boillon - publié le

Doctorante en Anthropologie sociale et ethnologie sous la direction de Michèle Coquet

Contact : ingrid.arriaga chez ehess.fr

Année d’inscription en doctorat : 2014

Intérêts de recherche : Anthropologie comparée ; Philosophie de l’art ; Imaginaires et Iconographie ; Patrimoine culturel et Muséologie.

Titre provisoire de la thèse : « L’art contemporain indigène mexicain : une esquisse des réseaux symboliques nomades et contestataires. Le cas des wixáritari »

Face à un impératif de penser les peuples autochtones dans une contemporanéité pleine dans laquelle ils quittent leur statut institutionnel de rareté et primitivisme, dans mon travail de recherche doctorale je tente d’interroger l’émergence d’un art contemporain indigène au Mexique, en regardant de proche le cas du peuple wixárika. Les wixáritari, aussi connus comme huichols, sont un peuple indigène d’environ 44,000 membres habitant la région centrale occidentale du Mexique, le Grand Nayar. Depuis les derniers 50 ans, les wixáritari, renommés par ses créations plastiques et souvent réduits à leur art dans l’opinion publique mexicaine, semblent produire un discours communautaire distinct, pas toujours articulé, qui cherche la prise de conscience de l’interlocuteur. Quelle est la signifiance de ces nouvelles expressions plastiques wixáritari ? Instaurent-elles un nouveau chemin d’autodétermination communautaire ? Chez les wixáritari, la catégorie d’art apparait comme un espacement des imaginaires et des représentations, permettant d’étaler la réflexion vers des réalités identitaires hybrides et changeantes qui peuvent d’ailleurs aussi se trouver dans d’autres régions du monde. En effet, il semble que les historiens et les anthropologues, ainsi que des institutions diverses jouent un rôle décisive dans l’esthétisation de ce peuple. En explorant les réseaux symboliques et créatifs contemporains des wixáritari, je cherche à tracer les trajectoires actives de persistance communautaire qui suivent les aspirations de tradition et innovation, d’appartenance et distinction, de territorialité et nomadisme.

Parcours académique

2011-2013 : Master en Philosophie et critique contemporaines de la culture (Université

Paris 8 -France) / Recherche : « Le chiasme entre le matériel et l’immatériel dans le patrimoine culturel des wixáritari », sous la direction de Patrick Vauday.

2007-2011 : Master en Littérature comparée et Analyse du discours (ITESM – Mexique) / Recherche : « El perfil iconoclasta del mexicano moderno en las crónicas mixtas de Jorge Ibargüentgoitia », sous la direction de Roberto Domínguez Cáceres.

2002-2007 : Licence en Relations Internationales (ITESM - Mexique).

Activités professionnelles liés à la recherche

2013 Assistante de gestion et traduction (français-anglais) dans l’Unité d’Asie et le Pacifique au Centre mondial du patrimoine culturel à l’UNESCO, Paris, France

2014 Chercheuse et assistante muséographique dans le Musée Matho au Ladakh, India.

Congrès et Publications
- « Huellas contemporáneas de la creación plática wixárika. Una revisión de arquetipos y categorías estéticas de lo tradicional » (Avril 2015) Intervenant au sein du Seminario Sistemas rituales, míticos y estéticos, Colegio de San Luis, Mexique.
- « La prolongation des origines à travers l’art contemporain wixárika : est-il un itinéraire plausible ? » (Mars 2015) Communication dans l’Atelier franco-allemand de jeunes chercheurs : Colloque Ethnologie, préhistoire, esthétique, Centre allemand d’histoire de l’art, Paris, France.
- « El arte wixárika, entre esbozos territoriales y patrimoniales » (Nov 2014) Communication dans le IV Symposium Multidisciplinaire de chercheurs mexicains d’excellence, Parlement européen, Strasbourg, France.
- « Le chiasme du patrimoine culturel des Wixáritari : une image ? » (2014) Recherches d’esthétique transculturelle. Poulain, J. et Cany, B, dir., Harmattan : Paris, 170-190.
- « El tiempo y la inmovilidad de la experiencia en el patrimonio cultural wixárika » (Nov 2013) Communication dans le III Symposium Multidisciplinaire de chercheurs mexicains d’excellence, Parlement européen, Strasbourg, France.