Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAIOS > Membres > Les doctorants

Aboubeker Nasiha

publié le

Contact :

14 rue du Plateau
75019 PARIS
Tél. : 01 42 40 71 66
nazihaa chez yahoo.fr

Direction de thèse : M. Abélès
Année d’inscription en doctorat : 2001

Thèmes de recherche

Nasiha Aboubeker a soutenu sa maîtrise d’ethnologie à l’Université de Picardie Jules Verne en 1999 à Amiens avant de s’inscrire en DEA, puis en thèse à l’EHESS sous la direction de Marc Abélès. Depuis 2001, elle mène ses travaux de recherche tout en étant est attachée d’enseignement en sociologie et en ethnologie à l’Université de Picardie Jules Verne.

Sa thèse de doctorat porte sur l’activité des « street level bureaucrats » (LIPSKY, Michael, 1980), c’est-à-dire les travailleurs qui sont quotidiennement en contact avec le public et qui sont également connus sous la dénomination administrative d’« agents de catégorie C ». En effet au cours de cette enquête par observation participante menée auprès de deux préfectures françaises durant une dizaine de mois, Naziha Aboubeker a suivi le travail administratif « en train de se faire ». Ses réflexions s’attachent à montrer de quelle façon une économie émotionnelle est présente et de quelles façons elle intervient dans le travail bureaucratique. Elle s’efforce également de montrer que le travail administratif ainsi que la production bureaucratique ne peut se concevoir sans l’aide et la mobilisation de tout un ensemble d’acteurs non humains dont l’anthropologie des techniques et la sociologie de la production scientifique ont montré toute l’importance.

Mots-clés : Ethnologie du travail, économie émotionnelle, acteurs humains et non humains.