Accueil > LAIOS > Productions scientifiques > Ouvrages récents

Chômeurs. Anthropologie d’un mouvement social

par Lydie Pavili - publié le

Seung-Yeon Kim "Chômeurs. Anthropologie d’un mouvement social". Préface de Marc Abélès, L’Harmattan, 2015.

Ce livre témoigne des mobilisations de chômeurs en France, telles que les a vues et vécues une anthropologue coréenne. Terrain d’ordinaire peu fréquenté par l’anthropologie, ce mouvement social devient comme un lieu de rencontre entre l’Occident et l’Orient, entre les intellectuels et les militants, la gauche et l’extrême-gauche, les communistes et les anarchistes… À Paris, à Bordeaux, à Marseille, à Lens, l’anthropologue découvre l’ANPE, les ASSEDIC, la CAF, la Bourse du travail, l’office HLM, le commissariat de police, le tribunal d’instance, elle marche avec les chômeurs dans les bourgades de Gironde, elle manifeste avec eux dans les rues de Florence. Aussi médiatiques et spectaculaires que soient les formes de mobilisation, ces sortes de rites militants ne visent pas à un changement radical. Ils tendent à un nouveau rapport de force avec l’autorité publique. Les occupations de lieux publics constituent d’intenses moments de communauté. La peur, la haine de la police, la fierté militante se mêlent. La violence s’exprime contre l’inégalité et l’injustice, mais elle se manifeste également au sein du mouvement, dans l’affrontement des idées et des groupes.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=44953

TABLE DES MATIÈRES

Préface

Introduction : Un mouvement impossible ?

1. L’observation participante dans le mouvement social
2. La question de l’engagement
3. Une ethnographie du mouvement social

Chapitre 1 : Concepts anthropologiques du mouvement social

1. Qu’est-ce qu’un mouvement social ?
2. Des théories du mouvement social
3. Une analyse processuelle, holiste et comparative
4. L’anthropologie du mouvement social contemporain
5. Les pratiques rituelles du mouvement social

Chapitre 2 : Le chômage et les chômeurs, un phénomène politique ?

1. La politique du chômage et les mouvements de chômeurs
2. L’évolution historique du mouvement
3. Les chômeurs au sein des mouvements politico-syndicaux

Chapitre 3 : La terre des chômeurs

1. De la Fête de l’Humanité à la première « action »
2. Trois associations de chômeurs
3. Du mouvement associatif au mouvement ouvrier
4. Quitter Paris
5. Bordeaux, le creuset des mouvements sociaux
6. « La Bretagne, comment c’est ? »
7. En attendant que le chantier ouvre

Chapitre 4 : La légitimation quotidienne

1. La « permanence »
2. La communication interne

Chapitre 5 : Mobilisations rituelles

1. Une tradition de débats
2. Conférence de presse et pétition
3. Les manifestations de chômeurs
4. Les marches de chômeurs

Chapitre 6 : Rites anti-structurels

1. Occupations rituelles
2. Occupations contre-structurelles
3. Les deux occupations de l’EHESS

Chapitre 7 : Violence et scission

1. La violence personnelle
2. La scission

Conclusion Chômeurs, et militants

Référence :

Chômeurs,Anthropologie d’un mouvement social,Seung-Yeon KIM,
préface de Marc Abélès, Collection Socio anthropologie, 280 pages.
ISBN : 978-2-343-03842-1