Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAUM > Membres

Sophie Bouly de Lesdain

publié le

Sophie BOULY DE LESDAIN (1967)

- Membre du LAU depuis octobre 2008

- Chercheure expérimentée au GRETS-EDF

- Qualifiée pour le poste de Maître de Conférence, en section 19 et en section 20.

Publications
Itinéraire de recherche


Coordonnées

Adresse professionnelle
Laboratoire d’anthropologie urbaine CNRS UPR34
27, rue Paul Bert
94204 Ivry-sur-Seine

Tél. professionnel : +33 (0)1 49 60 40 83 (secrétariat)
Fax professionnel : +33 (0)1 46 71 84 96
E-mail : sophiebdl chez free.fr

Adresse personnelle
141 avenue Jean Jaurès
92140 Clamart

Affiliations à des sociétés savantes

- Membre du LAU (UPR 34)
- Membre de l’équipe d’anthropologie de l’alimentation du CNRS (UMR 9935) de 1991 à 2002
- Membre de la société des africanistes de Paris de 1999 à 2002

Champs de recherche

- Socio-anthropologie de l’énergie
- Anthropologie de l’alimentation, anthropologie urbaine, sociologie des migrations internationales, études des réseaux de circulation des femmes, des biens et des mots.

    • Lieux : France, Cameroun, Sénégal, Gabon

Cursus universitaire

- 1996 : Doctorat d’Anthropologie sociale et culturelle en Sorbonne, Université René Descartes-Paris 5 et Oxford (SAM). Sous la direction d’I. de Garine et J.-P. Warnier. Mention très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité.
- 1993 : Saint Anthony’s College, Oxford University. Senior Associated Member. Session sur « Gender and ethnic relations ».
- 1991 : Magistère de Sciences Sociales et de Relations interculturelles en Sorbonne (bac + 5), Université René Descartes-Paris 5. Mention très bien. Maîtrise d’ethnologie, Paris 5-René Descartes.


Publications et activités éditoriales

    • Livre : Femmes camerounaises en région parisienne. Trajectoires migratoires et réseaux d’approvisionnement, Paris, L’Harmattan, Coll. Connaissance des Hommes, 1999, 241 pages.
    • Articles dans des revues scientifiques et chapitres d’ouvrages, une vingtaine : Ethnologie Française, Autrepart (IRD) …
    • Contributrice sur le site d’archives ouvertes http://halshs.archives-ouvertes.fr/.
    • Participation à des colloques, en France et à l’étranger (Yaoundé, Leiden, Paris).
    • Membre du comité de lecture de la revue Consommation et Société

Referee pour la revue Civilisations (Université Libre de Bruxelles) et Tereos (Université du Québec de Montréal).

Carrière professionnelle

- 2008-2009 : Consultante indépendante pour Viavoice et l’Etablissement Français du Sang. Etude des représentations liées au corps et au don du sang.

- 2006-2007 : Congés parental d’éducation

- 2003-2005 : Ingénieur-chercheur contractuelle pour Électricité De France

    • Recherche sur les pratiques et représentations qu’ont des agents RET (Réseau Transport Électricité) de l’environnement et de la mise en place des normes ISO. Acceptabilité des lignes HT sur le territoire.
    • Mission d’expertise sur l’impact de l’ouverture du marché français de l’électricité pour les professionnels sur le choix de fournisseurs.
    • Identifier les enjeux des mobilités contemporaines sur l’activité d’EDF et des collectivités locales.
    • Enquêtes de terrain, analyse et rédaction, restitution des résultats sous forme de recommandations opérationnelles.

- 2000-2003 : Chargée de mission sur la mobilité en milieu urbain : 1/ Mission du patrimoine ethnologique, 2/ DRAC-Ecomusées d’Ile-de-France, 3/ Etablissement Public d’Aménagement de la Défense-Université Paris X-Nanterre, LAU/CNRS

    • 1/ Etude de l’impact des mobilités sur les politiques culturelles en Ile-de-France et en province.
    • 2/ Mise en place d’un partenariat de recherche visant la création d’opérations communes à 9 structures culturelles. Formation de chercheurs juniors. Restitution au public sous la forme de 6 expositions et d’un ouvrage collectif.
    • 3/ Mission d’appui au dispositif de réaménagement du boulevard circulaire de la Défense à Paris. En quête sur les usages et les représentations des différentes catégories d’usagers.

- 1997-2000 : Chargée de recherche/Responsable de la communication pour un programme consacré aux peuples de forêts tropicales financé par l’Union européenne/DG8 et hébergé par le CNRS et le Muséum d’Histoire Naturelle.

    • Direction éditoriale d’une revue sur les peuples forestiers et le développement durable, aide à la décision des fonctionnaires de l’UE, rédaction de dossiers relatifs à l’impact des routes dans les pays ACP, au tourisme, à l’urbanisation...

- 1997-2002 : Chef de projet pour le Cabinet d’Ingénieurs Ambroise Bouteille et Associé, Aclys Conseils.

    • Conception et réalisation d’enquêtes qualitatives et quantitatives sur la formation professionnelle dans l’artisanat (600 entreprises investiguées), la dette marchande (crédit à la consommation), la satisfaction de clientèle, en Ile-de-France et en province.
    • Direction d’équipes d’enquêteurs, restitution des résultats.

- 1993-1996 : Allocataire du Ministère de la Recherche.

    • Analyse des processus migratoires des femmes camerounaises en région parisienne. Liens entre les parcours scolaires, les parcours migratoires et la relation de genre. Rôle de la création d’entreprise dans l’intégration des migrantes, étude du commerce « exotique » (formel et informel), impact des échanges économiques (don, achats) dans l’entretien des liens sociaux. Rôle des représentations associées aux aliments dans les pratiques d’achat.
    • Travail de terrain au Cameroun (cinq mois et plus) et en France.

- 1990 : Stagiaire de l’Institut de Recherche pour le Développement (ex. ORSTOM)

    • Mission de 5 mois en brousse en totale autonomie dans le sud Cameroun, sur les stratégies matrimoniales et les pratiques alimentaires chez les Mvae.
    • Évaluation du rôle agricole des femmes en forêts tropicales, de leur statut en relation avec leur situation familiale, de leurs connaissances médicales en matière de soins aux enfants.
    • Programme de recherche : Anthropologie alimentaire différentielle des populations camerounaises.

Enseignement et direction de recherches

- Direction de travaux d’étudiants

    • Direction de mémoires de maîtrise et de DEA d’ethnologie sur le thème de la mobilité en milieu urbain. Université Paris 5-Sorbonne, Paris X-Nanterre .
    • Co-direction de stages d’enquête de terrain à Calais sur le thème « sociologie dans la ville, sociologie de la ville ». Niveau licence et maîtrise, Université Paris 5-Sorbonne.
    • Co-direction de stages d’enquête de terrain dans la Vallée du Fleuve Sénégal, sur le thème de la planification familiale. Université de Dakar-CERPAA.

- 2001-2004

    • Cours magistral de Sociologie et d’anthropologie urbaines, licence-maîtrise
      Anthropologie urbaine : le cours traite du déplacement comme mode de structuration de l’espace et cherche à décrire les mouvements propres à la ville : paysages urbains en continuelle transformation, déplacements du quotidien (ex. domicile-travail, loisir). L’augmentation de ces circulations, des distances et des rythmes amène à redéfinir la ville et l’urbain. Cette approche reprend les grands thèmes de l’anthropologie urbaine (ex. centralité) et ses auteurs - notamment ceux dits de l’École de Chicago - en intégrant à cet acquis une perspective cinétique.
    • Travaux dirigés d’ethnologie deuxième année
      Ethnologie générale : le cours balaie plusieurs des grands thèmes de l’ethnologie à travers des auteurs, représentants de la discipline : en commençant par une réflexion sur L’unité de l’Homme engagée par E. R. Leach, pour poursuivre avec M. Mauss et le don, l’anthropologie dynamiste de G. Balandier, l’anthropologie religieuse envisagée avec C. Geertz, la théorie de la magie de B. Malinoswki, et enfin, M. Godelier et les interactions homme-milieu.

- 1999 à 2004

    • Travaux dirigés de psychologie première année
    • Anthropologie de la parenté et sociologie de la famille : le cours traite en priorité de la filiation, que l’on envisage à partir de l’adoption - et donc de formes de circulations des enfants - et de l’échange matrimonial envisagé d’un point de vue structuraliste, mais aussi à travers les travaux des sociologues sur l’homogamie.