Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAUM > Productions scientifiques > Ouvrages

La Tabaski au Sénégal. Une fête musulmane en milieu urbain

publié le

  • "La Tabaski au Sénégal. Une fête musulmane en milieu urbain", Anne-Marie Brisebarre et Liliane Kuczynski (éd.), Karthala, 2009
    La Tabaski au Sénégal


    La Tabaski (Aïd el-kebir) est la commémoration du sacrifice d’Abraham
    réitéré chaque année dans les familles par le sacrifice d’un mouton.
    Elle est célébrée avec une ampleur et un éclat particuliers au Sénégal,
    où 94 % de la population est musulmane. Cette fête religieuse mobilise
    tous les secteurs de l’économie et de la vie sociale.
    Les villes se métamorphosent par l’omniprésence des moutons et des
    marchés, par les embarras souvent inextricables de la circulation causés
    par les mouvements d’une population pressée de passer la Tabaski en
    famille, enfin par toutes les inventions pour faire face aux dépenses parfois
    considérables occasionnées par la fête. À cette occasion, ces villes
    sont aussi le théâtre où s’entretiennent, se renouvellent – et parfois se
    contestent – les relations de parenté et d’alliance, les réseaux religieux
    et professionnels, et où se révèlent les clivages sociaux.
    Cet ouvrage rend compte des préparatifs et du déroulement de la fête
    dans divers milieux urbains : l’agglomération dakaroise, Saint-Louis du
    Sénégal, mais aussi Tamba-counda, en milieu peul, et la région du Baol,
    en particulier Touba, ville sainte de la confrérie mouride.
    Les observations ont été menées durant plusieurs années par une
    équipe d’anthropologues et de géographes originaires du Sénégal, de
    Mauritanie et de France.