Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > TRAM > Présentation de l’équipe TRAM

Tram

publié le

Le TRAM est une nouvelle équipe du IIAC (CNRS-EHESS) créée en juin 2012.

Elle est pluridisciplinaire : anthropologie, histoire, socio-démographie, science politique.

Adresse  : FMSH, 5ème ETG Bur.589 Noyau B

190 - 198 avenue de France

75244 Paris Cedex 13

Directrice : Sophie Wahnich

Assistante et gestionnaire : Nadine Boillon

Tél. : 01 49 54 21 98

Fax : 01 49 54 21 90

Contacts : sophiw chez club-internet.fr, nadine.boillon chez ehess.fr

TRAM

Transformations radicales des mondes contemporains

Saisir la radicalité des transformations à l’œuvre dans le contemporain, c’est étymologiquement retourner à leur racine. Il s’agit ici de penser l’historicité des déplacements structurels du fonctionnement du politique, aussi neufs apparaissent-ils. Si le global politique a marqué l’avènement d’une politique toute autre au regard de sa fondation grecque et des suites qu’elle a pu avoir dans la quête renouvelée d’une « démocratie », de nombreux événements récents (Révolutions arabes, mouvements étudiants, des indignés et des occupy, de contestation de résultats électoraux officiels, nouvelles pratiques locales de la citoyenneté etc), ont placé la demande politique et l’action politique dans un registre de renouvellement de demande d’ethos démocratique, rendant visible une concomitance en tension de deux modes de la politique en lieu et place d’un effacement historique de l’un (« l’éthos ») au profit ultime de l’autre (la global politique et la politique des populations). La structure du temps s’y révèle perturbé. Les sages agencements du passé, du présent et de l’avenir sont littéralement carambolés, inaugurant une discontinuité des régimes d’historicité vécus et la nécessité de prendre appui sur des nouvelles manières d’analyser la dimension temporelle de nos objets. Seront analysés, un temps soustrait au passage du temps, ou encore subverti dans des remaniements imprévisibles sous les dénominations d’imprescriptible, d’achronie, de mémoire sociale, d’amnésie historique, d’après —coup, d’incorporation, de révolution ou encore d’utopies.

Les travaux menés par les chercheures de l’équipe se situent sur différentes périodes historiques de la période moderne et contemporaine et sur des sites multiples : le Mexique, les pays des Révolutions arabes de 2011, l’Iran, la France, l’Italie, les états-Unis, le Vietnam. La démarche que nous adoptons est donc résolument comparatiste aussi bien dans l’espace que dans le temps, puisqu’il s’agit avec ces terrains variés de construire des propositions réflexives communes sur nos trois axes thématiques.

Ces trois axes sont :

- Les après coup de l’histoire

- La citoyenneté ordinaire, processus de politisation et de dépolitisation contemporains

- Inventer des mondes, révolutions, subversions, utopies

Le séminaire du TRAM

Le séminaire organisé par l’ensemble de l’équipe en alternance, regroupe les séances du séminaire « Les après coups de l’histoire » (axe thématique 1 couleur verte), et du séminaire « Citoyennetés ordinaires, citoyennetés révolutionnaires » (axes thématiques 2 et 3 couleur bleue). Les enjeux théoriques de l’équipe seront travaillés lors des séances TRAM .

Le programme détaillé