Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > TRAM > À noter

10 avril - dernière séance séminaire TRAM (IIAC) - exceptionnellement à 10h : Eric KOMLAVI HOHANOU (Univ. Rosklide - Danemark), projection du film "Yesterday’s Slaves : Democracy and Ethnicity in Benin"

publié le

La prochaine et dernière séance du séminaire TRAM « L’ethos démocratique contemporain en questions » aura lieu vendredi 10 avril de 10 h à 13 h (séance rallongée) salle 1, bât. Le France

Eric KOMLAVI HAHONOU (MCF, université de Roskilde, Danemark)

projection du film "Yesterday’s Slaves : Democracy and Ethnicity in Benin"

Cette séance débutera à 10h avec la projection du film "Yesterday’s Slaves : Democracy and Ethnicity in Benin" (https://vimeo.com/120105108) d’Eric KOMLAVI HAHONOU, suivie d’une présentation de l’auteur, d’une discussion puis du bilan de notre séminaire

La présentation d’Eric Hahonou s’appuiera sur un film documentaire de 30 minutes qui illustre les revendications et les luttes des descendants d’esclaves au Nord Bénin, ainsi que leurs effets sur l’appropriation de la démocratie et les structures du pouvoir. Dans les espaces ruraux du Nord Bénin, le pouvoir est resté longtemps l’apanage des descendants de l’aristocratie locale. Jusqu’à la mise en œuvre de la réforme de décentralisation au début des années 2000, les descendants d’esclaves, malgré leur nombre, ont été stigmatisés, socialement discriminés et marginalisés politiquement. Une élite intellectuelle d’origine servile s’est progressivement forgée et a remis en question les normes sociales et la culture politique dominantes au cours des années 1990. Des mouvements sociaux des descendants d’esclaves ont émergé au début des années 2000 et leurs leaders ont saisi l’opportunité des premières élections communales organisées au Bénin en 2003 pour engranger les gains sur les plans politique et social. Parmi les effets de la décentralisation, on note l’émergence d’une nouvelle ethnie (regroupant les descendants d’esclaves dit Gando) et le renversement des structures du pouvoir local (avec la victoire des Gando aux municipales). Le cas du Bénin témoigne de dynamiques émancipatoires et citoyennes plus larges qui se sont manifestées dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Les participants au séminaire sont invités à lire : Hahonou Éric, « Propriété, citoyennetés et héritage de l’esclavage au Nord Bénin », Politique africaine 4/2013 (N° 132) , p. 73-93