Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2011 - 2012 > 2010 - 2011

Filmer le champ social

Daniel Friedmann, Centre Edgar Morin, IIAC, Monique Peyriere, Chercheure associée au Centre Edgar Morin, IE Université d’Evry

par Maryse Cournollet - publié le


2e mercredi du mois de 15 h à 17 h (salle 8, 105 boulevard Raspail - 75006 Paris), du 13 octobre 2010 au 8 juin 2011.


Le séminaire est ouvert à toute personne qui, dans ses réflexions et ses recherches en sciences humaines et sociales, souhaite interroger une approche du réel à partir de films documentaires.


La séance du 10 novembre est une Introduction à une sociologie filmique à partir d’extraits des films :


Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin (1959) "Un film capital, une date dans l’histoire des genres cinématographiques. Le commencement de quelque chose de nouveau et d’important " Georges Sadoul.
Qu’est-ce qu’être psychanalyste, Daniel Friedmann (1983).


Séance du 8 décembre 2010 : L’Univers carcéral (extraits des films)

- Ne me délivrez pas, je m’en charge. Réalisation : Fabienne Godet, Production : Le Bureau / Bertrand Faivre, Avril 2008.

En présence de la réalisatrice.

- Si bleu, si calme, la prison intérieure


Sous l’épaule de Verlaine, qui écrivit à la prison de Mons en 1876 : « le ciel est par-dessus les toits, si bleu, si calme », une vision sensible et complexe de la Maison de la Santé, à Paris, où la pensée, le rêve reprennent leurs droits, inventent leurs libertés.


Auteur-réalisateur : Eliane de Latour, 1996 - Vidéo - couleur - France - 80’


Image : Eliane de Latour - Son : Jacques Balay, Henri Maikov - Montage : Anne Weil


Production : Les Films d’Ici, Canal +, CNRS Audiovisuel, Aaton, La Sept ARTE
Distribution : Noria Films

Séance du 12 janvier  : "Comment sortir du cadre ?" : Filmer en prison


En présence d’Anne Toussaint, réalisatrice de film documentaire et membre fondateur de l’association Les Yeux de l’ouïe
("Les Yeux de l’ouïe", réseau de diffusion et de création sonore et visuelle à l’initiative de l’atelier cinématographique "En quête d’autres regards" qui intervient dans la prison de Paris-La Santé depuis 1998 ;
contact : lydelo chez free.fr) http://www.latelierdesyeuxdelouie.com/


Avec les extraits de films documentaires :
- Sans elle(s). Production Les Yeux de l’ouïe, 2001, 59’.
- Fragments d’une rencontre. Production Les Yeux de l’ouïe, 2006, 77’.
- La Bocca del Lupo de Pietro Marcello. Italie 2009. Production : Indigo Film, l’Aventurosa Film, 76’.

Séance du 9 février : Le discours de la folie entre l’enfermement et l’espace public


à partir d’extraits de :
- Titicutt Folies, de Frederick Wiseman (1967, 84 mn)
- Hôpital Commandante Dr Ordaz, La Havane, de Daniel Friedmann ( 2008, 55 mn)
- Histoires autour de la folie, de Paule Muxel et Bertrand de Solliers (1993, 104 mn)

Séance du 9 Mars : Autour d’extraits de films documentaires et en présence des réalisatrices


Filmer la marginalité dans l’espace public de Arena Mexico et d’Anne-Lise Michoud - Imagine, 2009, 59’


Portraits croisés de travailleurs en marge du système, qui occupent
chaque jour les espaces publics de la ville de Mexico pour vendre leurs
marchandises ou leurs services, avec ingéniosité et fantaisie. On les
suit à travers la ville, comme s’ils entraient dans une arène de Lucha
Libre, le temps d’une journée, le temps d’un combat. Ils nous révèlent
en un spectacle tragi-comique tout leur savoir faire, leurs stratégies
de survie et leur façon singulière de se faire une place et de se mettre
en scène. Ils se font l’expression vivante et dérangeante d’une
situation économique et sociale au bord de la crise.


Via Via, Circulez !
de Dorine Brun -
Point du jour, 2009, 53’


"Via, via !" c’est avec ces mots que les voituriers font circuler les
automobilistes à Palerme. Ces parcheggiatori font partie du décor, et
chacun d’eux règne sur une des places du centre historique de la
capitale sicilienne... Comment sont-ils payés ? Pour qui travaillent-ils ?
Dorine Brun est allée à la rencontre de chacun d’eux....

Séance du 6 avril :
en 2 parties :


1) 17h-18h :
Autour d’extraits de films documentaires

- Les martyrs du Golfe d’Aden, de Daniel Grandclément (2007)
- Cuba, l’art de l’attente, d’Edouardo Lamora (2007)


2) 18h-20h30 : Soirée mensuelle de projection de films
Cycle : À la rencontre de l’autre (entrée libre)
Avec le soutien de la Direction de l’audiovisuel de l’EHESS


« L’ÉMIGRANT », de Kamil Yarmatov
(Tadjikistan soviétique, 1934, muet, 60 min. Film de propagande antireligieuse)


Synopsis : Kamil est l’un des meilleurs ouvriers agricoles du kolkhoze "l’étoile rouge" au Tadjikistan. Il vit heureux avec sa femme jusqu’à l’arrivée du saboteur Nuredtin, ancien citoyen soviétique qui a préféré fuir pour "un pays où l’islam est sacré". Il revient dans le kolkhoze en usurpant l’identité d’un éducateur politique afin de lutter contre le régime soviétique et inciter Kamil, victime de sabotages répétés, à rejoindre le "droit chemin" de la religion...


Le film, projeté à Nantes dans le cadre du Festival des Trois Continents sous forme de ciné-concert, est présenté dans un montage avec la musique jouée live pendant la projection par trois musiciens :
Ikbol Zavkibekov - setor du Badakhshan, rubâb afghan
Hamid Khezri - dotâr du Khorassan
Shavkat matiakubov - chant, qoshnai


Séance animée par Cloé Drieu, historienne affiliée aux CETOBAC et CERCEC-EHESS
Avec la participation (sous réserve) de Gulya Mirzoeva, cinéaste Tadjique, réalisatrice de "Derrière la forêt", 1999 ; "Le temps des frontières", 2006.

Séance du 11 mai
"Filmer l’appartenance : la filiation malgré tout ?"

Avec les extraits de films documentaires :

1/ Les chemins de Mahjouba
Réalisatrice : Rafaele Layani
Autoproduction, Année : 2010, Durée : 44′


Au sud du Maroc, à Agadir, Mahjouba, une directrice d’association, prend en charge des jeunes filles qui affrontent leur maternité précoce et solitaire, le plus souvent rejetées par leur famille. Dans le huis clos d’un bureau et d’une voiture ces dialogues révèlent , non sans espoir, le conflit entre les normes sociales et ce passage précipité à la vie d’adulte.


Ce documentaire a reçu le prix "Valorisation de la recherche" au festival Filmer le travail 2011.
Prix du jury au Festival de film méditerranéen de Lunel 2010.

2/" Petite conversation familiale"

Réalisatrice : Helène Lapiower
Margo films. 1999. 70’.


"J’ai filmé pendant sept ans ma famille de petits tailleurs juifs dont les enfants se sont tous mariés avec des noirs, des belges et des arabes." .... Cette remise en cause n’ouvre-t-elle pas la boîte de Pandore des interrogations infinies sur la filiation, l’appartenance à la culture juive, la tradition, l’orthodoxie et le métissage ?

Séance du 8 juin et dernière séance


1/ Présentation des travaux d’étudiants (films et textes)


2/ Pot de fin de séminaire ouvert à l’ensemble des participants
(y compris des années précédentes)
au Swan Bar - 165 bd Montparnassse - Paris 6e, (métro Luxembourg)
à partir de 17h20


Lionel, le propriétaire du bar et personnage du film" Lionel’s bar"
(réalisateur Daniel Friedmann), ouvrira son lieu uniquement pour nous.
Boissons + musique à 4 euros.

Renseignements

Daniel Friedmann, Centre Edgar Morin, 22 rue d’Athènes 75009 Paris

Direction de travaux d’étudiants

sur rendez-vous

Contacts

daniel.friedmann chez ehess.fr
Courriel
monique.peyriere chez ehess.fr Courriel

Site web : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2010/ue/391/