Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2011 - 2012 > 2010 - 2011

Les aspects concrets de la thèse

Sébastien Kapp, doctorant, Moritz Hunsmann, doctorant

par Maryse Cournollet - publié le


1er, 3e et 5e vendredis du mois de 13 h à 15 h (salle 11, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 5 novembre 2010 au 20 mai 2011.

Exceptionnellement, la séance inaugurale, le 5 novembre, se déroulera en salle 8, 105 bd Raspail - 75006 Paris).


Ouverture du carnet de recherche « Les aspects concrets de la thèse » (http://act.hypotheses.org/). Plus qu’un simple site du séminaire, ce « carnet » vise à devenir aussi bien un lieu d’information et de documentation qu’un espace d’échange sur les aspects concrets de notre travail des jeunes chercheurs – masterants, doctorants et docteurs. C’est donc un espace collaboratif ouvert à toutes les bonnes volontés. Allez voir, commentez, écrivez un billet, et contactez-nous si vous souhaitez y contribuer davantage. Cet outil est le vôtre et sa réussite dépend de ce que nous en faisons tous ensemble !



Pour sa troisième année, le séminaire restera fidèle à son engagement de départ : éclaircir, expliciter et ouvrir un débat sur les aspects concrets du travail de thèse en sciences sociales – aspects qui, trop souvent, sont considérés comme allant de soi et donc exclus de la formation à la recherche.


En premier lieu, nous proposons de continuer l’exploration des questions ayant trait à l’écriture des sciences sociales et à la publication des premiers travaux des doctorants. Il s’agit donc à la fois de mener une réflexion concernant les pratiques, enjeux et difficultés de l’écriture scientifique et d’établir un dialogue direct avec des acteurs clés du monde de la publication des sciences sociales. Ce sont donc aussi bien des questions de « production scientifique » que de mise en valeur du travail de recherche qui seront posées. Dans ce cadre, nous aborderons des thèmes aussi variés que le choix du support de publication, les attentes des éditeurs, la nature (et les pièges) du processus de publication, l’intervention lors d’un colloque ou tout simplement la rédaction de la thèse. Pour cela, le séminaire laissera à nouveau une place privilégiée au dialogue avec des chercheurs confirmés qui ont mené une réflexion sur un de ces points, ainsi qu’avec des représentants de revues françaises et internationales.


En second lieu, la question de l’accès à l’emploi – que ce soit en tant que chercheur, enseignant-chercheur ou dans le cadre de carrières extra-académiques – occupera une place importante au cours des séances. À cette fin, nous donnerons la parole à des associations de chercheurs ainsi qu’à des spécialistes de l’insertion professionnelle.


Rigoureusement transdisciplinaire, le séminaire abordera des problématiques communes à toutes les sciences sociales (sociologie, anthropologie, science politique, économie, géographie ou histoire). À chaque séance, nous inviterons un(e) spécialiste du thème abordé afin d’engager, à partir de son intervention, un débat ouvert avec les participants.


Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée et sans inscription préalable.

Programme


5 novembre : "L’écriture scientifique existe-t-elle ?
Intervenante : Maryvonne Charmillot, Maître d’enseignement et de recherche, Université de Genève
Début de séance : Sébastien Kapp et Moritz Hunsmann, doctorants à l‘EHESS ; présentation du séminaire et du programme de l’année


19 novembre : "Être acteur de son doctorat : Pistes et outils pour la prise d’initiatives et contre l’isolement"
Intervenantes : Jade Legrand, doctorante à l’EHESS ; Irène Bellier, directrice de recherche CNRS


Le texte de l’intervention de Jade Legrand lors de la dernière séance ("Être acteur de son doctorat : Pistes et outils pour la prise d’initiatives et contre l’isolement") sera bientôt disponible sur la plateforme http://act.hypotheses.org/, où vous trouverez également le programme des futures séances, le formulaire d’inscription à notre liste de diffusion et beaucoup d’autres choses.


3 décembre : "De l’écrit universitaire au texte lisible : trouver un lectorat élargi pour ses travaux"
Intervenant : Jean Ferreux, directeur des éditions du Téraèdre


17 décembre : Séance à définir


7 janvier : "Publier pendant sa thèse : Quelques conseils à l’attention des jeunes chercheurs"
Intervenant  : Alain Quemin, professeur de sociologie à l’Université Paris-Est


21 janvier : "Comment est-ce écrit ? Discussion autour d’un texte de Michel Foucault"
Intervenant : Nicolas Dodier, directeur d’études EHESS


4 février : "Table ronde : des revues scientifiques ouvertes aux jeunes chercheurs"
Intervenants : Joël Noret, rédacteur en chef de la revue Civilisations ; un membre du comité de rédaction de la revue Politique Africaine École des Hautes Études en Sciences Sociales


4 mars : "Transmission et présence sociale dans la formation à la recherche"
Intervenants : Marc Bessin, chargé de recherche au CNRS, directeur du réseau de jeunes chercheurs Santé et Société


25mars : "La rigueur du qualitatif"
Intervenant : Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d’études à l’EHESS


8 avril : "Enseignement et Recherche : duel ou duo ? Regards croisés sur la réalité des métiers académiques"
Intervenantes : Annie Thébaud-Mony, directrice de recherche à l’INSERM ; Laurence Americi, maître de conférences à l’Université de Provence

Contrairement à ce qui avait été annoncé sur le site de l’EHESS, Howard Becker à malheureusement dû annuler sa venue à notre séminaire cette année – ayant été contraint de rentrer plus tôt que prévu aux États-Unis.