Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2011 - 2012 > 2010 - 2011

Histoire des engagements intellectuels à l’époque contemporaine. Le moment politique de la philosophie française

Philippe Artières, chargé de recherche au CNRS, Vincent Duclert, professeur agrégé à l’EHESS, Judith Revel, maître de conférences à l’Université Paris-I/Panthéon-Sorbonne, Perrine Simon-Nahum, chargée de recherche au CNRS (TH)

par Maryse Cournollet - publié le


Mercredi de 11 h à 13 h (salle 4 - 105 bd Raspail - 75006 Paris), du 2 mars 2011 au 1er juin 2011.

Deuxième partie : années 1960-années 1990.

Ce séminaire étudie l’évolution de la philosophie contemporaine, notamment française, lorsqu’au cours des années 1960-1990, elle se confronta à de nouvelles questions politiques et qu’elle en donna des résolutions philosophiques, plaçant alors les philosophes dans un rapport critique avec le pouvoir et l’engagement.

Introduction

- 2 mars - Des années 1960 aux années 1980, les composantes philosophiques de l’engagement (Perrine Simon-Nahum)

1. Le philosophe dans l’histoire : autour de Michel Foucault

- 9 mars : L’Histoire de la folie au temps de la guerre d’Algérie (Philippe Artières)

- 16 mars : Le GIP, une GP avec un I comme « iatus » (Philippe Artières)

- 23 mars : La Bastille, le PS et le philosophe (Philippe Artières)

- 30 mars : Contrepoint. Pierre Bourdieu, un « engagement algérien » ? (Vincent Duclert)

- 6 avril : Michel Foucault. "Qu’est-ce que les Lumières ?" Archéologie d’un fondement philosophique (Vincent Duclert)

- 27 avril : Le Courage de la vérité. « Dire-vrai » en politique (Perrine Simon-Nahum)

- 4 mai : Les réceptions politiques de l’idée de la gouvernementalité. Engagements et désengagements (Ferhat Taylan)

2. Au coeur du politique : le problème de la subjectivité

- 11 mai : Quel sujet pour le politique ? Balibar et le refus de l’ « ontologie » (Judith Revel)

- 18 mai : Derrida, le spectre et ses enfants (Judith Revel)

- 25 mai : Levinas et Derrida, deux penseurs de l’éthique. De Violence et métaphysique aux années 1980 (Perrine Simon-Nahum)

- 1er juin : Jacques Rancière : la nuit des subjectivités (Judith Revel)

Renseignements : s’adresser aux responsables du séminaire

Direction de travaux d’étudiants : sur rendez-vous.

Réception : sur rendez-vous (et, pour Vincent Duclert, le mercredi après-midi, de 14 h 30 à 17 h 30).

Niveau requis : Licence. Dérogation possible (sur rendez-vous)

Adresse(s) électronique(s) de contact : duclert(at)ehess.fr, nahum.perrine(at)neuf.fr, ph.artieres(at)wanadoo.fr, judith.revel(at)univ-paris1.fr

Site web : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2010/ue/952/