Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2011 - 2012

Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques

Antonio Casilli, maître de conférences à Telecom ParisTech

par Maryse Cournollet - publié le


3e mercredi du mois de 17 h à 19 h (salle 587 - bât. Le France - 190-198 av de France - 75013 Paris), du 16 novembre 2011 au 16 mai 2012.


Les usages technologiques actuels influencent non seulement les transformations des pratiques communicationnelles et productives, mais également l’émergence de nouvelles définitions de soi, d’occasions d’interaction sociale, de phénomènes politiques inédits. Comment les sujets de recherche traditionnels des sciences humaines et sociales se reconfigurent-ils pour prendre en compte les formes du vivre ensemble à l’heure du Web et ses technologies soeurs ?
Ce séminaire propose un panorama des études contemporaines portant sur les expériences ayant mis les TIC au centre du changement culturel et social. Afin d’aller à la rencontre d’une demande de formation de plus en plus sensible à ces problématiques, chaque séance du séminaire vise à donner un aperçu des processus de formation des objets de recherche et des méthodologies mobilisées pour les appréhender.

Séance du 16 novembre 2011
« Cultures et sociabilités d’Internet : pour en finir avec le dualisme en ligne / hors-ligne »
Animé par : Antonio Casilli


Les textes autour desquels la séance s’articulera (téléchargeables en version .pdf) sont :

- Casilli, Antonio A., Bums, Bridges, and Primates : Some Elements for a Sociology of Online Interactions (February 10, 2011). Web Culture : New Modes of Knowledge, New Sociabilities, February, 2011. Available at SSRN : http://ssrn.com/abstract=1940773

- AA Casilli (2010) "Petites boîtes’ et individualisme en réseau Les usages socialisants du web en débat", Annales de l’Ecole de Mines - Réalités Industrielles, vol. 216, n. 4, pp. 54-59. http://www.iiac.cnrs.fr/CentreEdgarMorin/sites/CentreEdgarMorin/IMG/pdf/AnnalesCASILLI.pdf

- Casilli, Antonio A. "Cultures du numérique : Introduction", Communications, n. 88, pp. Cultures du numérique", numéro spécial de la revue Communications, n. 88, p. 4-8 http://www.iiac.cnrs.fr/CentreEdgarMorin/sites/CentreEdgarMorin/IMG/pdf/CulturesDuNume-rique_intro.pdf

Vous pouvez télécharger les slides de « Cultures et sociabilités
d’Internet : par delà le dualisme en ligne / hors-ligne », première séance de mon séminaire EHESS pour cette année ’Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques’, à l’adresse suivante :

Séance du 14 décembre


Animé par Olivier Mauco (Paris 1 – UFR11, CeSSP), la deuxième séance du séminaire EHESS ‘Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques’ aura lieu exceptionnellement le mercredi 14 décembre.


"Idéologie" des jeux vidéo d’action : Configurations ludo-techniques de
Pac-Man et GTA IV

Résumé  :


Cette intervention se propose un retour sur les difficultés de
construction d’une méthodologie d’analyse des contenus de jeu vidéo. Pour ce faire, elle présentera un état de l’art des lectures de l’idéologie
appliquées et applicables du medium vidéoludique, en prenant pour cas d’étude les jeux Pac-man et Grand Theft Auto IV (GTA IV).


Les textes autour desquels le séminaire s’articulera (téléchargeables en version .pdf) sont :

-  Bogost, Ian. The Rhetoric of Video Games. In The Ecology of Games : Connecting outh, Games, and Learning. Edited by Katie Salen. MIT Press, 2008. Pp. 117–140
http://mitpress.mit.edu/books/chapters/0262294249chap6.pdf
-  Crowley, John. L’imaginaire politique des jeux vidéo. Critique
internationale, 2008, n° 38, p. 75.
http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CRII_038_0073
-  Dyer-Witheford, Nick. Sur la contestation du capital cognitif :
composition de classe de l’industrie des jeux vidéo et sur ordinateur.
Multitudes, 2002, n° 10, p. 53-64.
http://www.cairn.info/revue-multitudes-2002-3-page-53.htm
-  Frasca, Gonzalo. Simulation versus narrative. Introduction to ludology. In The videogame theory reader. Edited by Mark Wolf & Bernard Perron. Taylor and Francis Book, 2003.
http://www.ludology.org/articles/VGT_final.pdf
-  Kline, Stephen. La fin de l’histoire et la tyrannie des algorithmes.
Médiamorphoses, 2008, n°22
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/28241/MediaMorphoses_2008_22_27.pdf?sequence=1
-  Chapitre 7 : "La politique de l’algorithme" in Triclot, Mathieu.
Philosophie des jeux vidéo. Editions Zone, 2011.
http://www.editions-zones.fr/spip.php?id_article=135&page=lyberplayer

Séance du 18 janvier 2012
Jérôme DENIS (Télécom ParisTech)
auteur (avec David Pontille) de « Petite sociologie de la signalétique. Les coulisses des panneaux du métro »
(Presses de l’Ecole des mines, 2010) et co-animateur du blog http://www.scriptopolis.fr pour discuter ensemble de
« La ville et ses données : quelques pistes d’analyse »


Pour la troisième séance du séminaire EHESS ‘Étudier les cultures du
numérique : approches théoriques et empiriques’ nous accueillons Jérôme Denis, sociologue, enseignant-chercheur à Télécom ParisTech, auteur (avec David Pontille) de « Petite sociologie de la signalétique. Les coulisses des panneaux du métro » (Presses de l’Ecole des mines, 2010), et co-animateur du blog http://www.scriptopolis.fr pour discuter ensemble de : « La ville et ses données : quelques pistes d’analyse »

Résumé :


En quelques années, la rencontre entre la ville et les nouvelles
technologies est devenue une question centrale dans de très nombreux domaines (géographie, informatique, sciences de la communication, sociologie, gestion). Elle a notamment donné lieu à certains discours qui présentent une “révolution” qui aurait peu à peu “doublé” la ville d’une nouvelle couche informationnelle.
Dans ce mouvement, on assisterait à l’explosion du nombre de données disponibles qui permettraient de faciliter la saisie de la ville, qu’il s’agisse de la gérer, de la fluidifier, de la sécuriser, de la
démocratiser ou encore de l’habiter. Cette intervention ouvre une piste de recherche inspirée des infrastructure studies et vise à documenter les conditions de production et les formes d’instanciation des données de la ville.

Lire la suite : http://www.bodyspacesociety.eu/?p=4642

Les textes autour desquels le séminaire s’articulera (téléchargeables en version .pdf) sont :

- Denis, J., & Pontille, D. (2010). La ville connectée. Réalités
Industrielles (Annales des Mines), (Novembre 2010), 69-74.
http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00551240/fr/

- Beaude, B. (2009) Crime mapping ou le réductionnisme bien intentionné.
Espacestemps Net. http://www.espacestemps.net/document7733.html

- Edwards, P. N., Bowker, G. C., Jackson, Steven, J., & Williams, R.
(2009). Introduction  : An Agenda for Infrastructure Studies. Journal
of the Association for Information Systems Introduction, 10, 364-374.
http://pne.people.si.umich.edu/PDF/EdwardsEtAl2009AgendaForInfrastructureStudies.pdf

Séance du 15 février 2012
(initialement consacrée à l’ouvrage « Pour un humanisme numérique » de Milad Doueihi),sera assurée par Antonio Casilli, sociologue,
enseignant-chercheur à Télécom ParisTech,
auteur de « Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? » (Editions du Seuil, 2010) et animateur du blog http://www.bodyspacesociety.eu
« Small data vs. Big data : comment conduire des expériences sur les médias sociaux »

Résumé :


L’explosion récente des « Big data » (traitement automatique d’énormes
bases de données natives du Web) a été saluée par les chercheurs en
sciences humaines et sociales. Néanmoins, certaines voix se lèvent
pour dénoncer les limites épistémologiques, méthodologiques, et
éthiques de cette approche. La méthode ethno-computationnelle
développée par Tubaro & Casilli (2010) permet de dépasser ces limites
en ayant recours à des petits jeux de données qualitatives (small
data) utilisés pour calibrer des simulations multi-agents et mener des
expériences in silico dans des situations d’information imparfaite et
asymétrique. Deux études récentes (l’une relative aux effets de la
censure des médias sociaux dans des situations de violence civile,
l’autre sur la diversité culturelle sur Facebook) illustreront cette
démarche. »

Les textes autour desquels le séminaire s’articulera (téléchargeables
en version .pdf) sont :

- Danah Boyd & Kate Crawford, (2011) Six Provocations for Big Data,
SSRN eLibrary, http://ssrn.com/abstract=1926431

- Paola Tubaro & Antonio A. Casilli (2010) “An ethnographic seduction”
 : how qualitative research and agent-based models can benefit each
other", Bulletin de Méthodologie Sociologique, n. 106, pp. 59-74
http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00661425

- Antonio A. Casilli & P. Tubaro (2011) Why Net Censorship in Times of
Political Unrest Results in More Violent Uprisings : A Social
Simulation Experiment on the UK Riots, SSRN eLibrary,
http://ssrn.com/abstract=1909467

- Antonio A. Casilli & Paola Tubaro (2010). Légitimation
intersubjective de la présence en ligne et formation de réseaux
sociaux : Une approche ethno-computationnelle. II Journées d’études du RT 26 (Réseaux sociaux) de l’Association Française de Sociologie « Les réseaux sociaux : quoi de neuf ? », 16-17 mars, Université de Toulouse II – Le Mirail http://www.bodyspacesociety.eu/wp-content/uploads/2010/03/CasilliTubaro_Article_RT26.pdf

Séance du 21 mars 2012
« Quels enjeux pour les Digital Humanities ? » Pierre Mounier, professeur certifié à l’EHESS et directeur adjoint du Centre pour
l’édition électronique ouverte (CLEO), pour une séance consacrée aux
humanités numériques.


Résumé :
Depuis plusieurs années, l’intensification des usages des
technologies numériques à tous les niveaux de la recherche en sciences humaines et sociales fait l’objet d’une attention croissante à l’intérieur et à l’extérieur de la sphère académique. La popularité grandissante du terme « digital humanities » et de ses traduction diverses (« humanités numériques », « humanités digitales ») en est un des signes. En prenant la suite d’une tradition désormais ancienne de relations entre informatique et sciences humaines ou sociales, les digital humanities présentent cependant certaines ruptures par rapport aux mouvements précédents (« litterary and linguistics computing », « humanities computing »)...


Lire la suite : http://www.bodyspacesociety.eu/?p=4921

— 
Lectures :
- Gold, Matthew K., éd. Debates in the Digital Humanities. Univ Of
Minnesota Press, 2012.

- Fitzpatrick, Kathleen. Planned Obsolescence : Publishing, Technology, and the Future of the Academy. NYU Press, 2011.

- Bartscherer, Thomas, et Roderick Coover, éd. Switching Codes : Thinking Through Digital Technology in the Humanities and the Arts. University Of Chicago Press, 2011.


Pour des lectures plus rapides, en ligne et en libre accès, on peut
consulter le sommaire en cours de constitution du Read/Write Book 2 :
http://readwritebook.pbworks.com/w/page/50944175/Proposition%20de%20plan


A cause de l’interruption des séminaires EHESS pendant les vacances de printemps, la séance du 18 avril 2012 : « Violence civile et censure du Web » (Paola Tubaro, University of Greenwich, R-U) du séminaire ’Étudier les cultures du numérique : approches théoriques et empiriques’ est annulée.

Séance du 16 mai 2012

ATTENTION : Vu nombre important de pré-inscriptions, LE SEMINAIRE SE DEROULERA EN SALLE DU CONSEIL A, R -1, bât. Le France

« Politique des algorithmes », (Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire SENSE (Orange Labs), chercheur associé au Centre
d’études des mouvements sociaux (CEMS/EHESS), animateur de la revue Réseaux et auteur de La Démocratie Internet. Promesses et limites (Seuil, 2010).

DANS L’ESPRIT DU PAGERANK
Un essai d’anthropologie de l’algorithme de Google


"Dans cette communication, on proposera une réflexion sur les propriétés organisationnelles, et notamment algorithmiques, de l’espace public numérique. En adaptant au contexte de l’Internet le débat posé par Jürgen Habermas sur les caractéristiques d’une discussion publique argumentée et rationnelle, on s’attachera à décrire les différents formats d’organisation de l’expression et de la discussion sur Internet, en portant une attention particulière aux algorithmes permettant de hiérarchiser les informations. Les pionniers de l’Internet ont donné au réseau des réseaux une utopie fondatrice : celle de remplacer le classement a priori des informations par un cercle restreint de gatekeepers (journalistes et éditeurs) par une hiérarchisation a posteriori des informations par les internautes eux-mêmes. Parfois entendue sous le nom de "sagesse des foules" ou de "miracle de l’agrégation", cette idée d’une auto-organisation des jugements des internautes permettant de trier et de hiérarchiser le web ne peut se réaliser que grâce à un ensemble d’artefacts permettant de calculer, trier et représenter les informations selon un ordre propre. On fera l’hypothèse que cinq principes différents de classement des informations sont aujourd’hui en compétition sur le web : l’éditorialisation, l’autorité, l’audience, l’affinité et la vitesse. En développant l’exemple du PageRank de Google, on s’attachera à rendre compte de la mise en place d’une métrique particulière de l’autorité sur le web, avant de s’interroger sur les tensions que lui font aujourd’hui subir d’autres principes d’organisation de l’information, comme l’affinité et la vitesse."


Quelques lectures :
- Diaz, Alejandro M., Through the Google Goggles : Sociopolitical Bias in
Search Engine Design, Thesis, Stanford University, May 2005.

- Hindman, Matthews, The Myth of Digital Democracy, Princeton, Princeton
University Press, 2009.

- Introna, Lucas D. & Helen Nissenbaum, “Shaping the Web : Why the politics
of search engines matters”, The Information Society, vol. 16, 2000, pp.
169-185.

http://www.bodyspacesociety.eu/2011/11/17/cultures-et-sociabilites-en-ligne-slides-seminaire-ehess-2011/

Les comptes rendus et les slides des autres séances sont disponibles en ligne aux adresses suivantes :

Séance 1 (16 novembre 2011) : Cultures et sociabilités en ligne (Antonio Casilli) — Slides :
http://www.bodyspacesociety.eu/2011/11/17/cultures-et-sociabilites-en-ligne-slides-seminaire-ehess-2011/

Séance 2 (14 décembre 2011) : Idéologie des jeux vidéo (Olivier Mauco) —Compte rendu :
http://storify.com/GameinSociety/seminaire-ideologie-des-jeux-video-ehess-14-decemb

Séance 3 (18 janvier 2012) : Ville et open data (Jérôme Denis) — Slides
 :
http://www.bodyspacesociety.eu/2012/01/10/seminaire-ehess-jerome-denis-villes-infrastructures-et-opendata-18-janv-2012-17h/-- Compte rendu :
http://www.groupechronos.org/blog/heurs-et-malheurs-de-l-open-data

Séance 4 (15 février 2012) : Big data vs. small data (Antonio Casilli) —
Slides :
http://www.bodyspacesociety.eu/2012/02/10/small-data-vs-big-data-seminaire-antonio-casilli-ehess-15-fevr-2012-17h/
— Compte rendu :
http://www.rslnmag.fr/post/2012/03/05/Small-data-contre-Big-Data-quand-David-rencontre-Goliath-.aspx

Séance 5 (21 mars 2012, 17h) : Quels enjeux pour les digital humanities ? (Pierre Mounier) - Blog :
http://www.homo-numericus.net/spip.php?breve1011

Mots-clés : Anthropologie, Culture, Épistémologie, Informatique et sciences sociales, Méthodes et techniques des sciences sociales, Mouvements sociaux, Psychologie, Sociologie,

Aires culturelles : Transnational/transfrontières

Centre : IIAC-CEM - Centre Edgar Morin

Renseignements : Antonio Casilli, Centre Edgar-Morin - 22 rue d’Athènes - 75009 Paris, par courriel ou tél. : 01 40 82 75 25

Direction de travaux d’étudiants : les travaux des étudiants prendront la forme d’un wiki collaboratif portant sur les sujets traités dans l’enseignement.

Réception : sur rendez-vous uniquement

Niveau requis : niveau M1. Connaissance de la langue anglaise souhaitée. Connaissances informatiques non requises.

Site web : http://www.iiac.cnrs.fr/CentreEdgarMorin/

Blog de recherche : http://www.bodyspacesociety.eu/

Adresse(s) électronique(s) de contact : acasilli(at)ehess.fr

Site web  : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2011/ue/274/