Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2011 - 2012

Gouverner par l’écrit

Claire Bustarret, ingenieure de recherche CNRS, Béatrice Fraenkel, directrice d’études à l’EHESS (TH), Aïssatou Mbodj-Pouye, chargée de recherche au CNRS, Valérie Tesnière, directrice d’études à l’EHESS (TH)

par Maryse Cournollet - publié le


Vendredi de 10 h à 17 h 30 (salle du conseil, R -1, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), les 21 octobre (cf. ci-dessous le lieu pour cette séance), 2 décembre 2011 (salle du conseil B), 16 mars (salle du conseil B) et 4 mai 2012 (salle du conseil B)


Le séminaire du Centre "écritures contemporaines" (ex "Anthropologie de l’écriture") est organisé en quatre journées d’études. Les écrits de l’action politiques seront au centre de nos travaux.


Deux journées organisées en partenariat avec la BDIC seront consacrées aux affiches politiques des révolutions du XIXe siècle sous la responsabilité de V. Tesnières, N. Jakobowicz et B. Fraenkel. L’opposition proposée par A. Comte entre la presse, moyen d’expression de la bourgeoisie et l’affiche, moyen d’expression du peuple sera analysée. Les affiches de la Commune dont le corpus est relativement bien cerné seront étudiées dans leurs liens avec les événements précédant l’insurrection parisienne, notamment la guerre franco-prussienne et la chute du Second empire et mises en relations avec les corpus d’affiches politiques des révolutions de 1830 et 1848. On examinera l’hypothèse qu’avec la guerre franco prussienne et La Commune une étape importante est franchie : L’affiche devient une modalité d’action liée à l’urgence.


Une journée autour des travaux d’Ann Stoler sur les archives coloniales (Along the Archival Grain. Princeton UP 2010) sera organisée à l’automne sous la responsabilité d’Aïssatou Mbodj et B. Fraenkel.


Une journée d’atelier méthodologique organisée par C. Bustarret et B. Fraenkel confrontera différents types d’analyse des écrits (anthropologiques, génétiques, diplomatiques).


Les dates et lieux de ces journées seront précisés ultérieurement.
21 octobre 2011 (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, 24 rue Pavée 75004 Paris, de 10 h à 17 h) : L’exposition « Affiche Action ! Guerres et révolutions », présentée par la BDIC à l’automne 2012, sera précédée de deux journées d’études. Ce projet relève plusieurs défis : mettre en vedette les affiches typographiques au centre des guerres et des révolutions des XIXe et XXe siècles, en particulier de La Commune ; faire apparaître le monde qui gravite autour de l’affichage et rendre sensible le pouvoir des affiches.


Cette première journée sera dédiée aux pratiques et aux techniques de production des affiches politiques de la Révolution française à la fin du XIXe siècle. En temps de crise, l’affichage apparaît comme une technique de gouvernement essentielle. Nous nous interrogerons sur la chaîne opératoire (machines, supports, typographie, encre) et les « chaînes d’écriture » qui, partant des minutes d’une réunion ou d’un débat, aboutissent à la sortie de l’affiche imprimée. Une place particulière sera faite à l’Imprimerie Nationale dont le rôle a été central lors de La Commune.


Intervenants : Claire Bustarret (CNRS/EHESS), Jean-Louis Estève (Association française pour l’histoire et l’étude du papier et des papeteries), Paul-Marie Grinevald (ancien conservateur de la bibliothèque de l’Imprimerie Nationale), Gwladys Longeard (École des Chartes), Alan Marshall (Musée de l’Imprimerie), Emmanuelle Toulet (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris).


Une deuxième journée de travail sur les affiches est prévue en mars 2012. Elle sera consacrée à la diffusion des affiches et au monde des afficheurs.


Cette journée d’études est la première du séminaire de l’équipe « Anthropologie de l’écriture » de l’IIAC CNRS-EHESS, organisée en partenariat avec la BDIC par B. Fraenkel (EHESS), M. Gouiran (BDIC), N. Jakobowicz (BDIC), V. Tesnière (BDIC/EHESS).

Séance du 2 décembre, autour d’Ann Stoler. Des archives comme terrain à l’anthropologie de l’écriture : postures d’enquête et outils méthodologiques

Intervenants :
9h30-12h30 : Ann Stoler (New School, NY), Béatrice Fraenkel (EHESS), Aïssatou Mbodj (CNRS), Yann Potin (Archives Nationales)
14h-17h : Guillaume Lachenal (Université Paris 7), Catarina Madeira Santos (EHESS), Emmanuel Szurek (ENS)


L’objet de cette journée est d’explorer une intersection aujourd’hui très prisée entre ethnographie et archives, en prenant pour point de départ l’élaboration qu’Ann Stoler en a proposé, notamment dans Along the Archival Grain (Princeton University Press 2009).


Cette jonction est abordée, de manière différente, mais parfois avec des expressions similaires, par les historiens et les anthropologues. Les historiens intéressés à revisiter l’archivistique du point de vue d’une anthropologie des pratiques savantes sont soucieux d’aborder les archives « comme un terrain ». De leur côté, les anthropologues s’approprient les archives comme objets, parmi d’autres, sur leur terrain et mobilisent la notion d’archives pour décrire certains des documents dont ils observent les usages. Par ailleurs, le projet de mener une ethnographie des archives est inscrit désormais à l’agenda de plusieurs chercheurs et laisse augurer de nouvelles collaborations entre historiens et anthropologues.


Au-delà de ces chassés-croisés disciplinaires, quel est le contenu de ces pratiques, et quels sont les déplacements effectifs en termes de méthodes et d’objets ? Il s’agira de confronter la perspective d’historiens amenés au terrain par l’archive, et la démarche d’ethnographes rencontrant des écrits sur le terrain.


Les interventions prendront la forme soit d’études de cas sur des terrains différents, soumises à Ann Stoler pour discuter certaines de ses propositions, soit de réflexions plus générales à partir de la lecture de son ouvrage. L’accent sera mis sur les questions de méthode et d’épistémologie.

Programme de la séance du 2 décembre

Séance du 16 mars annulée

prochaines rencontres :

4 mai 2012, salle du Conseil B


Présentation de travaux en cours ou récemment publiés : cette réunion de travail mettra l’accent sur les questions méthodologiques (voir programme détaillé)

10h - 12h

Filippo RONCONI (CEBNHSEE) : « La sémantique du pouvoir à Byzance : le chrysobullos logos ».

Deborah PUCCIO (GSPM) : « Du sang à l’encre : gouverner l’association mafieuse Cosa nostra ».

14h - 16h

Marc AYMES (CETOBaC) : « Un écrit d’avance : évidements ottomans ».

Béatrice FRAENKEL (Anthropologie de l’Ecriture) : « L’affiche au coeur de l’action : le cas de la Commune de Paris ».

20 juin 2012 (salle précisée ultérieurement)

Le programme détaillé sera communiqué prochainement

Mots-clés  : Anthropologie, Écriture, Histoire, Mouvements sociaux, Politique, Urbaines (études)

Aires culturelles : Europe

Centre : IIAC-AdE - Anthropologie de l’écriture

Renseignements  : le séminaire sera organisé en 4 journées d’études, les lieux et dates seront précisés ultérieurement. Informations : Nicole Le Toux, tél. : 01 45 44 61 50

Direction de travaux d’étudiants : Béatrice Fraenkel sur rendez-vous par courriel : fraenkel(at)ehess.fr

Réception : Béatrice Fraenkel sur rendez-vous par courriel : fraenkel(at)ehess.fr

Niveau requis : M1, M2. La participation active aux 4 journées est nécessaire. Un travail écrit sera demandé pour l’évaluation

Adresse(s) électronique(s) de contact : fraenkel(at)ehess.fr, bustarret(at)ehess.fr

Site web : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2011/ue/992/