Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2011 - 2012

Création musicale, World Music et diversité culturelle : la description de l’action musicienne

Denis Laborde, directeur de recherche au CNRS (TH)

par Maryse Cournollet - publié le


Mardi de 9 h à 13 h (salle 11 - 105 bd Raspail - 75006 Paris), les 11 octobre, 15 novembre, 13 décembre 2011, 10 janvier, 14 février, 13 mars, 10 avril et 12 juin 2012. Les séances des 13 mars et 10 avril se dérouleront de 9 h à 11 h.


Ce séminaire est consacré à l’étude de la fabrication des musiques du monde. Il est conçu en lien avec les acteurs de ce monde (Fondation Royaumont, festival Villes des Musiques du Monde d’Aubervilliers) et dans une démarche interdisciplinaire. Il se situe dans le prolongement de l’Ecole d’été sur La Description de l’action musicienne (Berlin, 4 – 11 septembre 2011). Que décrivons-nous lorsque nous décrivons l’action d’un musicien en train de faire « de la musique », et peu importe que cette action se déroule dans la forêt amazonienne ou à la Philharmonie de Berlin, dans le métro parisien ou dans le désert malien ? Le régime de description mis en œuvre pour rendre compte de cette expérience retient notre attention. Ici, nous rencontrons une tradition herméneutique portée par l’ethnologue Clifford Geertz et sa célèbre Thick Description, nous rencontrons aussi les problématiques liées à la séquentialisation du cours d’action, notamment dans la tradition de l’ethnométhodologie et de l’analyse rituelle, nous rencontrons enfin la question des compétences culturelles. Comment, par exemple, décrire le rituel bouddhique coréen « Yeongsanjae » lorsqu’il est présenté à Paris en tant que concert en dehors des cadres culturels qui lui ont donné naissance ? La question sera ici celle de la spectatorialité et de la mise en genre (Cheyronnaud). Elle nous conduira, en fin d’année, à aborder des débats générés, dans les sciences sociales, par l’atomisme mental, qui a servi de théorie unifiante aux sciences cognitives et qui nous invite à raisonner en termes infra-humains. Au final : l’action de décrire serait-elle d’abord une question d’ontologie et non de méthode ? La parution du livre Faut-il en finir avec la notion de culture servira d’appui à ces questionnements que nous aborderons à partir d’analyses de cas.


Le séminaire se fera en partie avec la participation de Philip Bohlman, ethnomusicologue (University of Chicago).

Mots-clés : Anthropologie, Arts, Culture, Épistémologie, Esthétique, Musique, Politique

Aires culturelles : Contemporain (anthropologie du, monde)

Suivi et validation pour le master : Semestriel

Mentions & spécialités :

* Musique
(Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)

Centre : IIAC-LAIOS - Laboratoire d’anthropologie des institutions et organisations sociales

Renseignements : le programme du séminaire sera disponible sur demande à Denis Laborde par courriel

Direction de travaux d’étudiants : sur rendez-vous.

Réception : prendre rendez-vous

Niveau requis : ouvert à tous, aucune condition spécifique d’inscription

Site web : http://cria.ehess.fr/

Site web : http://www.iiac.cnrs.fr/laios/

Site web : http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2011/ue/854/

Adresse(s) électronique(s) de contact : dlaborde(at)msh-paris.fr