Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Evénements IIAC

CRISES CRITIQUES. UN SUJET, UNE POSTURE, UNE ECRITURE EN DIALOGUE

Troisième journée doctorale de l’Institut

par Maryse Cournollet - publié le

Troisième journée doctorale de l’Institut
Les 12 et 13 décembre 2012
De 9h00 à 19h00
EHESS
Maison des Sciences de l’Homme
Salle 640 (6ème étage)
190 Avenue de France - Paris 13e
(Métro Quai de la Gare - (Ligne 6)

Comité scientifique :
Serena Boncompagni, Giulia Colavolpe Severi, Giada Danesi, Morgane
Govoreanu, Maria Kokkinou, Lucille Lisack, Cécile Livenais, Noémie Merleau-­‐Ponty, Miorintsoa Razafindrakoto et Fong Ming Yang.
Renseignements : jdoctoralesiiac2012 chez gmail.com Courriel



Pour la troisième année consécutive, les doctorants de l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (IIAC, CNRS-­‐HESS)
organisent des journées doctorales dans l’objectif de partager entre
jeunes chercheurs des questions soulevées par la réalité sociale et
scientifique contemporaine. L’IIAC fédère cinq laboratoires de recherche autour de la question du contemporain : le Centre Edgar
Morin (CEM), le Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution
de la culture (LAHIC), le Laboratoire d’anthropologie des institutions
et des organisations sociales (LAIOS), le Laboratoire d’anthropologie
urbaine (LAU) et le laboratoire des Transformations radicales des
mondes contemporains (TRAM). En héritant des travaux nombreux
et variés de chaque équipe, nous désirons cette année souligner les crises critiques à travers deux thématiques et un angle épistémologique. Il y a 36 ans, Edgar Morin et André Béjin, dans un numéro de Communications dédié entièrement à la notion de « crise »
(1976, n°25), soulignaient l’importance d’expliquer ce concept devenu
une notion d’application très générale. Dans les réalités des crises du
temps présent, nous revenons avec cette notion forgée et utilisée dans plusieurs disciplines, afin non pas de débattre sur son ambivalence, mais de discuter sa polyvalence. La crise sera ainsi
traitée sous l’angle des dynamiques sociales, culturelles, économico-­‐
politiques qu’elle engendre et elle sera mobilisée afin d’échanger
sur l’expérience, parfois problématique, perçue et travaillée par les
jeunes chercheurs sur le terrain et dans le dialogue que l’apprenti-­‐chercheur engage avec d’autres disciplines.

Programme du colloque

Actes du colloque