Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2012 - 2013

Séminaire du Centre Edgar Morin

Sophie Bobbé, Claude Fischler, directeur de recherche au CNRS, Évelyne Ribert, chargée de recherche au CNRS

par Maryse Cournollet - publié le


3e lundi du mois de 15 h à 17 h (salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 15 octobre 2012 au 17 juin 2013. La séance du 15 octobre est annulée. La séance du 19 novembre aura exceptionnellement lieu de 16 h à 18 h en salle 1 (même adresse). Séance supplémentaire le 13 mai (même heure, même salle).

Mots-clés : Alimentation, Anthropologie, Biologie et société, Corps, Culture, Droit, normes et société, Environnement, Histoire, Méthodes et techniques des sciences sociales, Migration(s), Politique, Psychologie, Rurales (études), Santé, Sciences cognitives, Sociologie, Spatialisation, territoires, Visuel,

La séance du 21 janvier (animée par Natacha Calandre - sur l’ANR Alimi) est ANNULEE

Séance le 18 février
Giada Danesi, « Réflexions sur l’ethnographie comparée : le cas du partage alimentaire chez les jeunes adultes allemands, espagnols et français ».

Séance du 18 mars
Antonio Casilli et son équipe La sociabilité ANA-MIA. Une étude des troubles des comportements alimentaires par les réseaux.

Séance du 15 avril
Sergio Dalla Bernardina (nouveau membre du CEM)
Le rural et le pittoresque : fin d’un binôme ? A propos de quelques techniques de piégeage et de leur « classicisme ».


« Il n’y a pas de survivances », nous apprenait-on dans les manuels d’ethnologie italiens, « Il n’y a que des survivances re-fonctionnalisées ». On avait un peu de mal à comprendre, mais cela voulait dire, à peu près : « Attention, ne tombons pas dans l’enthousiasme romantique de l’amateur de vestiges, ne cherchons pas le sens des phénomènes dans leurs origines, ne cédons pas au syndrome de l’érudit local, qui fétichise l’objet en perdant de vue son contexte ». Il faut reconnaître que pour l’ethnologue ruraliste, jaloux de ses collègues qui font de « vrais terrains » à l’autre bout du monde, cette hantise d’être identifié à un collectionneur de survivances, d’anecdotes, de profils pittoresques, de paysages rustiques est toujours présente (ce qui pousse certains, peut-être, à en faire trop du côté de la postmodernité). Mais les choses sont en train d’évoluer. Les objets « mineurs » des cultures locales, aujourd’hui, n’ont plus la même aura, ils ont changé de statut. Plus nous nous éloignons de leur monde, plus ils deviennent « exotiques ». Ils acquièrent, par là, une certaine « exemplarité », voire une certaine « élégance ». Ils cessent d’être « pittoresques » pour devenir « classiques ». Ils nous permettent ainsi de marier notre nostalgie pour un monde révolu et largement fantasmé à des considérations d’ordre plus général sur, par exemple, les évolutions récentes du sentiment de la nature. Notre objet sera le Roccolo, un piège végétal, sorte de labyrinthe, assez courant autrefois dans le paysage rural de l’Italie du nord. L’évocation de cet instrument de capture nous permettra d’illustrer notre conception de la recherche ethnologique, de présenter les thèmes centraux de notre réflexion et de proposer quelques pistes d’investigation pour nos travaux à venir.

Séance du 13 mai


Marie-Christine Pouchelle : Enquêter en milieu complexe, ou du bon usage de l’attention flottante dans l’exploration d’une nébuleuse technique, scientifique, chirurgicale et commerciale.


MC Pouchelle fera état d’une enquête en cours (2010-2014) qui consiste à identifier l’ensemble des conditions, matérielles et immatérielles, dans lesquelles on invente aujourd’hui en chirurgie robotique. Il s’agit d’examiner comment fonctionnent les différents partenaires en cause dans un projet (chirurgiens, roboticiens, informaticiens, entreprises, commerciaux, consortium financier) et comment certains en sont exclus (décideurs en matière de santé publique, patients). Mais le fonctionnement de l’équipe pluridisciplinaire avec laquelle elle mène cette recherche est aussi à examiner (outre elle-même anthropologue, directeur de recherches au CNRS, l’équipe se compose de deux maîtres de conférences à Paris 1, une socio-anthropologue et une philosophe épistémologue, et d’un roboticien Pr des Universités).

Séance du 17 juin
Fred Pailler : L’articulation des pratiques du web avec des cultures sexuelles et sentimentales. Présentation d’une étude de cas.

Aires culturelles : Contemporain (anthropologie du, monde),

Intitulés généraux  :

Centre : IIAC-CEM - Centre Edgar Morin

Renseignements  : séminaire de centre fermé. Contacter Évelyne Ribert par courriel.

Niveau requis : master.

Site web : http://www.iiac.cnrs.fr/CentreEdgarMorin/

Adresse(s) électronique(s) de contact  : ribert(at)ehess.fr