Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2012 - 2013

Séminaire de formation à la recherche en Afrique (SéFRA)

Emmanuel Grégoire, directeur de recherche à l’IRD (TH), Benoit Hazard, chargé de recherche au CNRS, Marie-France Lange, directrice de recherche à l’IRD (TH), Jean-Claude Penrad, maître de conférences à l’EHESS

par Maryse Cournollet - publié le


Mardi de 13 h à 15 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 12 février 2013 au 11 juin 2013.


Cet enseignement pluridisciplinaire de formation à la recherche par la recherche est destiné aux étudiants de master et de doctorat. S’appuyant sur des recherches récentes ou en cours, le séminaire montre comment se constituent les objets et les savoirs des chercheurs travaillant sur l’Afrique tout en étant attentif à l’évolution des méthodes et des pratiques de terrain. Pour rendre compte de la diversité des disciplines et des problématiques des « études africaines », l’enseignement s’appuie sur les travaux d’enseignants-chercheurs de l’EHESS, de chercheurs invités de l’EHESS et d’autres personnalités extérieures provenant de diverses institutions. Au-delà d’un enseignement généraliste, plusieurs séances seront consacrées aux constructions des territoires africains dans le contexte de la globalisation des capitaux et des marchandises. Ces séances permettront d’interroger d’une part, le rôle et l’influence des « jeux d’échelles » dans les savoirs produits et, d’autre part, la manière dont les concepts et notions produits par les « études africaines » s’actualisent dans certaines reconfigurations des sociétés et des territoires. Au fil des séances, nous ouvrirons des temps d’exposés et de dialogue avec les participants dont l’implication active est souhaitée. Ce séminaire pourra aboutir à la mise en œuvre d’un stage de terrain collectif.

Séance du 12 février


Présentation du séminaire par Emmanuel Grégoire, Benoît Hazard, Marie-France Lange et Jean-Claude Penrad
Jean-Claude Penrad « Retour sur les formations à la recherche en Afrique et la question des sources » et Emmanuel Grégoire « La pratique de la recherche : impacts sur les acteurs et... les chercheurs »

Séance du 19 février


Marc-Antoine Pérouse de Montclos, politologue, Chargé de recherche à l’IRD (CEPED), « Le Nigeria à l’épreuve de Boko Haram »

Séance du 26 février


Altaïr Despres, sociologue, docteure en sociologie (URMIS), « Terrains et rapports Nord-Sud dans l’enquête multi-située. L’exemple d’une recherche sur les danseurs contemporains africains »

Séance du 5 mars


Christine Raimond, géographe, Chargée de recherche au CNRS (PRODIG), « Inventaires de l’agrobiodiversité : prise en compte des savoirs locaux pour l’évaluation de l’érosion génétique des plantes cultivées dans le bassin tchadien »

Séance du 12 mars


Anne Doquet, anthropologue, Chargée de recherche à l’IRD (CEAf), « Enquêter en situations ethnologique et touristique : le pays dogon »

Séance du 19 mars


Benoît HAZARD, anthropologue, Chargé de recherche au CNRS (IIAC), « Guerre de l’eau et puits chantants : la gestion traditionnelle de l’eau dans le Nord du Kenya » (Prémontage d’un documentaire, 20 minutes).


Précédé d’une introduction sur "la question des ressources naturelles dans les élections générales au Kenya"

Séance du 26 mars


Sarah Andrieu, anthropologue, post-doctorante (CEMAF), « De l’invention des traditions chorégraphiques au Burkina Faso, aux récits chorégraphiques de soi burkinabé. Retour sur une trajectoire de recherche »

Séance du 9 avril


Guibléhon Bony, anthropologue, Maître de conférences à l’Université Alassane Ouattara (Bouaké), « La mobilisation des ressources anthropologiques en temps de crise : la violence dans la fraternité des hommes-panthères »

Séance du 16 avril


Scott Maceachern, anthropologue, Professeur au Bowdoin College, Brunswick (USA), « Les usages du patrimoine dans différents contextes : le Projet d’Exportation Tchadien et les sites archéologiques diy-geɗ-bay au Cameroun »

Séance du 23 avril


Fatou Niang, sociologue, doctorante à Paris Descartes (CEPED), « La qualité de l’éducation et les disparités de temps scolaire au Sénégal »

Séance du 14 mai


Gabrielle Hecht, historienne, Professeure à l’Université du Michigan, « L’exploitation de l’uranium en Afrique subsaharienne »

Séance du 21 mai
Exposés des étudiants (noms des étudiants)

Séance du 28 mai
Exposés des étudiants (noms des étudiants)

Programme 2012-2013 des SéFRA


Mots-clés : Agriculture, Anthropologie, Cartographie, Coloniales (études), Culture, Développement, Géographie, Méthodes et techniques des sciences sociales, Rurales (études), Spatialisation, territoires, Urbaines (études),
Aires culturelles : Afrique, Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

- Sociologie générale
(Parcours de spécialisation M1S2 M2S4)

- Études politiques
(Parcours de spécialisation M1S2 M2S4)

- Histoire et civilisations
(Parcours de spécialisation M1S2 M2S4)

- Ethnologie et anthropologie sociale
Séminaire de recherche M1S2 M2S4)

- Étude comparative du développement
(Méthodologie M1S2 M2S4)

Intitulés généraux :
Jean-Claude Penrad- Images du religieux en Afrique

Renseignements : auprès d’Emmanuel Grégoire par courriel ou Benoît Hazard, tél : 01 40 82 75 35 ou par courriel

Direction de travaux d’étudiants : sur rendez-vous, diplôme de l’EHESS

Réception : sur rendez-vous pris auprès des enseignants - Benoit Hazard recevra le mardi après-midi au IIAC-Centre Edgar Morin (sur rendez-vous)

Niveau requis : inscription dans le master de l’EHESS

Adresse(s) électronique(s) de contact  : Penrad(at)ehess.fr, Emmanuel.Gregoire(at)ird.fr, bhazard(at)ehess.fr