Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Séminaires > Séminaires 2012 - 2013

Mémoires et patrimonialisations des migrations

Michèle Baussant, chargée de recherche au CNRS, Marina Chauliac, chercheure associée à l’IIAC/CEM, anthropologue au ministère de la Culture, DRAC Rhône-Alpes, Irène Dos Santos, postdoctorante, Université Nouvelle de Lisbonne, Évelyne Ribert, chargée de recherche au CNRS, Nancy Venel, maître de conférences à l’Université Lumière (Lyon-II)

par Maryse Cournollet - publié le


2e et 4e vendredis du mois de 15 h à 17 h (salle 11, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 9 novembre 2012 au 14 juin 2013. La séance du 23 novembre est reportée au 30 novembre (même heure, même salle)


Depuis les années 1980, en France, les initiatives visant à « recueillir » les mémoires des migrations se multiplient, menées tant par les milieux associatifs, qu’institutionnels et scientifiques. Pourtant, dans les familles, on constate que l’expérience de la migration ne serait généralement pas transmise de manière explicite aux enfants. Nous sommes parties de ce paradoxe pour nous interroger sur les mécanismes qui visent à transformer les mémoires singulières des migrations en une forme de patrimoine.


L’année 2011-2012 a notamment permis de questionner les processus de « patrimonialisation » des mémoires de l’immigration, les acteurs, les lieux et les temporalités à l’oeuvre à travers quatre thèmes : « formes de mises en public des mémoires de l’immigration », « militance », « usages politiques de la mémoire et enjeux territoriaux », « musées de l’immigration, expérience internationale ». Cette année sera consacrée plus spécifiquement à l’approfondissement d’une thématique transversale autour des mémoires des migrations : la transmission, comprise comme processus de passation et d’échanges, sous forme de récit ou autre, de l’expérience migratoire, qui inclut autant le silence, la perte que la résistance, la réappropriation et la survivance. Comment cette transmission s’opère-t-elle au sein des familles et dans l’espace public ? Quels en sont les supports (photos, vidéos, littérature, BD...) ? Dans quelle mesure cette transmission est-elle prise en charge par des établissements culturels qui légitiment et « patrimonialisent » certaines formes de reconstruction du passé, comme les institutions muséales ?

Programme :

Thème 1 : Les transmissions familiales


30 novembre 2012 : Michèle Baussant (LESC) : « Entre quête et enquête : interroger le passé familial »


14 décembre 2012  : Giulia Fabbiano (CADIS-EHESS – Paris / Idemec – Université Aix-Marseille), « Mémoires postalgériennes : entre transmissions familiales et narratives sociales »


11 janvier 2013 : séance ouverte pour la présentation de travaux d’étudiants
Brett Le Saint (Lesc) : ""Mémoire fragmentée et réappropriation de l’histoire familiale : dynamiques intergénérationnelles du rapport au passé concernant les familles réfugiées laotiennes"


25 janvier 2013 : Morane Chavanon (Doctorante Université de Lyon 2, laboratoire Triangle) : « Entre mémoire empêchée et mémoire ’empruntée’ : le bricolage du passé chez les jeunes d’origine algérienne »


8 février 2013 : Boris Adjemian (Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS, EHESS)) : « Une autobiographie collective arménienne en Éthiopie : la mémoire d’une immigration, entre transmission familiale et construction sociale »

Thème 2 : Formes et supports de la transmission


22 février 2013  : Ines Espirito Santo (EHESS/CMH) : « L’appropriation du récit du "salto" : des immigrés portugais au chercheur ». Le séminaire aura pour support un film qui sera projeté.


8 mars 2013 : Mourad Yelles (Inalco) : « Les bûchers devant la mer ou les brûlures de l’exil. Les harragas maghrébins entre imaginaires collectifs et représentations littéraires »


22 mars 2013 : Vincent Marie (Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : « Un siècle d’immigration en bandes dessinées »


12 avril 2013  : Julien Gaertner, (URMIS, Nice) : « L’image de l’“Arabe" dans le cinéma français » (avec des extraits de films)


26 avril 2013 : Marianne Amar (CNHI) : « Photographie, usages et construction de la mémoire au musée : l’exemple de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration »


24 mai 2013 : séance ouverte pour la présentation de travaux d’étudiants


Yoshimi TANABE (Centre de Recherche Interuniversitaire L’EXPERICE, Université Paris Nord/13) : « Mémoire de l’immigration postcoloniale en France : domination et résistance épistémologique"

14 juin 2013 : exceptionnellement salle 3, 105 bd Raspail

Conclusion générale

Programme


Mots-clés : Anthropologie, Diaspora, Histoire, Migration(s), Politique, Sociologie,


Aires culturelles  : Afrique, Arabe (monde), Europe, France, Maghreb,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :
Histoire et civilisations
(Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)
Sociologie générale
(Séminaire de recherche M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)

Intitulés généraux :

Centre  : IIAC-CEM - Centre Edgar Morin

Renseignements : Évelyne Ribert, IIAC-CEM, courriel : ribert(at)ehess.fr ou tél. : 01 40 82 75 39.

Direction de travaux d’étudiants : sur rendez-vous.


Réception : sur rendez-vous par courriel : Michele Baussant : michele.baussant(at)gmail.com ; Marina Chauliac : marina.chauliac(at)culture.gouv.fr ; Irene dos Santos : irenedossantos75(at)gmail.com ; Évelyne Ribert : ribert(at)ehess.fr.

Niveau requis : master.

Site web : http://www.iiac.cnrs.fr/CentreEdgardMorin/

Adresse(s) électronique(s) de contact : ribert(at)ehess.fr, irenedossantos75(at)gmail.com