Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Productions scientifiques > Parutions

TRANSVERSALITÉS DE L’ALTÉRITÉ Comment peut-on être socio-anthropologue aujourd’hui ? Autour de Pierre Bouvier

Sous la direction de Florent Gaudez

par Maryse Cournollet - publié le


Description de l’ouvrage
ISBN : 978-2-336-00877-6
mai 2013
238 pages
Logiques sociales - Socio-Anthropo-Logiques
Editions L’Harmattan



Ni nouvelle discipline, ni objet à constituer, ni finalité épistémologique, la socioanthropologie constitue plutôt une posture possible ainsi qu’un concept médiateur permettant de saisir la genèse des divers modes de
connaissance du soi et de l’autre.


Interroger cette posture (interdisciplinarité, transversalité et décloisonnement des sciences humaines) se situe ici dans le cadre d’un cycle de colloques internationaux et interdisciplinaires centrés autour de la question récurrente : « Comment peut-on être socio-anthropologue aujourd’hui ? » dont l’invité de la session 2010 est
Pierre Bouvier.


Cette grande question n’est pas entendue comme l’occasion pour chacun d’apporter une réponse convenue mais plutôt comme le prétexte d’animer un débat, de favoriser l’échange entre chercheurs de formations diverses et de proposer un lieu de libre discussion. L’Homme s’actualise indéfiniment et diversement selon les temps, les lieux et les acteurs. Il s’invente de manières multiples et inattendues et la notion d’Anthropos en constitue le symbolisateur nodal spécifique permettant de produire cette posture interdisciplinaire particulière
qui se donne comme objectif de comprendre le rôle du social dans l’invention et la production de l’humain et de ses institutions. Une manière parmi d’autres de pratiquer la sociologie.


Organisées à l’UPMF par le Laboratoire de Sociologie de Grenoble EMC2-LSG, ces deuxièmes rencontres grenobloises visent à discuter et disputer autour de cette posture spécifique s’inscrivant dans le mouvement général d’une altération en retour, d’une mise en perspective de l’ici par l’ailleurs, d’une production du soi par
l’autre, d’un agencement possible entre le proche et le lointain. Elles revisitent dans cette deuxième édition le questionnement socio-anthropologique à travers les thèmes récurrents de l’oeuvre de Pierre Bouvier : altérité, endoréisme, construits, ensemble populationnel, autoscopie, lien social, quotidien, art/culture, principes de
coalescence, inclusion/acclusion/exclusion, identité et universalisme, colonialisme et postcolonialisme...


Au programme pour les années à venir : Alain Gras (2011), Edgar Morin (2012) et bien d’autres suivront.

**********

PRÉFACE
En forme de bréviaire profane ou de cérémonial séculier
Florent Gaudez
Comment peut-on être socio-anthropologue ?
Jean-Michel Bessette
INTRODUCTION
Pierre Bouvier : des sciences sociales à la socio-anthropologie
Marc Abélès
La socioanthropologie entre transversalité et identité
Pierre Bouvier

PARTIE 1
La socio-anthropologie entre ipséité et altérité
La socio-anthropologie entre ipséité et altérité
Elsie Viguier
Ipséité, altérité et empathie
La socio-anthropologie comme posture épistémologique et
méthodologique
Florent Gaudez
Homo sapiens, the technologist
Bianca Maria Pirani
Le malaise de l’« homme moderne »
Gérald Berthoud
Les chimères de l’identité au coeur de la globalisation
Monique Selim
Se faire socio-anthropologue aujourd’hui, tout un travail
Jacques Hamel
Qu’est-ce qui tient une société ensemble ?
Marcel Fournier

PARTIE 2
Le socio-anthropologue face à l’altérité artistique
La socio-anthropologie face à l’altérité artistique
Fanny Fournié
L’amour dans la sociologie
Bruno Péquignot
La signature d’artiste. Prétexte à l’indiscipline
Pascale Ancel
Quand la croyance est une sensation…
Retour de l’ethnographe aux prises avec ses « vérités »
Jérémy Damian
L’artiste et le socioanthropologue : le socioanthropologue est
l’artiste ?
Chan Langaret
La figure du Maghrébin dans le roman français – de L’Étranger, d’Albert Camus (1942), à Élise ou la Vraie Vie, de Claire Etcherelli (1967)
Alain (Georges) Leduc

PARTIE 3
De l’altérité quotidienne au quotidien altéré
De l’altérité quotidienne au quotidien altéré. « Je me demande
bien ce que nous pourrions faire de toi… »
Flora Bajard
Identités et altérités : voyages en France rurale à l’époque du
tourisme de masse
Susan Carol Rogers
« Âge narratif » et médias
Christiana Constantopoulou
Vers une socio-anthropologie des quartiers
Barbara Michel
Peuples autochtones : un construit pratico-heuristique ?
Le concept à l’épreuve d’un terrain globalisé
Irène Bellier
Penser ensemble les corps et les techniques : une perspective
socioanthropologique
Caroline Moricot et Valérie Souffron

PARTIE 4
Le lien social altérant et altéré
Le lien social altérant et altéré
David Grange
Techniques de pointe, lien social et socio-anthropologie
Sophie Poirot-Delpech
Du lien social. Migrations : les sentiers d’outre-mer ou le ver dans le fruit
Serge Dufoulon
L’impossible conciliation : déficiences et société
Alain Blanc
L’erreur judiciaire : un analyseur de statut et d’identité judiciaire
Lucie Jouvet
Le lien social : l’avenir d’une illusion
Une petite histoire des conflits paradigmatiques concernant cette catégorie et leurs conséquences socio-anthropologiques
Francis Farrugia
La citoyenneté, entre injonction et agencéité
Catherine Neveu

ÉPILOGUE
Variations sur un tiret
Jean-Olivier Majastre
Biobibliographie de Pierre Bouvier

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=40150