Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Archives de Séminaires > Séminaires 2013

Situations, concepts et engagements d’une anthropologie-monde

Michel Agier, directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche à l’IRD (TH)

par Maryse Cournollet - publié le


2e et 4e jeudis du mois de 11 h à 13 h (salle 4, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 14 novembre 2013 au 12 juin 2014.


La remise en cause politique de l’idée du décentrement culturel est aussi celle du relativisme et des ontologies identitaires. L’une et l’autre critiques conduisent l’anthropologie vers de nouvelles évidences, comme l’égalité épistémologique de toutes les situations observées et de toutes les parties du monde, ou le constat récurrent des conflits politiques d’universalismes. Ces deux critiques doivent se prolonger et s’approfondir dans une conception nouvelle du décentrement anthropologique, post-culturaliste et épistémologique – se décentrer toujours « ici et maintenant », se décentrer de soi. Pourra alors se mettre en place un projet d’anthropologie-monde selon laquelle aucune situation ethnographique n’est isolable du reste du monde, mais au contraire se comprend avec le monde en tête, dans des dispositifs et des réseaux multi-locaux.


D’une part, on s’attachera à l’ethnographie des mobilités et des situations de frontière comme expériences du monde − des expériences cosmopolites où se mettent en crise les assignations identitaires et où se rejouent à chaque fois de nouvelles épreuves d’altérité. D’autre part on poursuivra la révision conceptuelle pour une anthropologie davantage ouverte (rapprochant l’ethnologie, la sociologie, la philosophie, l’histoire) afin de mieux comprendre et décrire le monde contemporain dans sa globalité et dans la multiplicité de ses situations locales, de ses réseaux et paysages.

Mots-clés : Anthropologie, Citoyenneté, Développement, Épistémologie, Globalisation, Migration(s), Post-coloniales (études), Spatialisation, territoires,

Aires culturelles : Afrique, Amérique du Sud, Atlantiques (mondes), Contemporain (anthropologie du, monde), Europe, Méditerranéens (mondes), Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

- Ethnologie et anthropologie sociale
(Séminaire de recherche M2S3 M2S4)

- Étude comparative du développement
(Séminaire de recherche M2S3 M2S4)

- Territoires, espaces, sociétés
(Séminaire de recherche M2S3 M2S4)

Domaine de l’affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux  :
Michel Agier- Anthropologie des déplacements et nouvelles logiques urbaines

Renseignements : par courriel.

Direction de travaux d’étudiants : sur rendez-vous uniquement.

Niveau requis : accès libre.

Adresse(s) électronique(s) de contact  : agier(at)ehess.fr