Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Archives de Séminaires > Séminaires 2013

Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones

Irène Bellier, directrice de recherche au CNRS (TH), Laurent Lacroix, postdoctorant SOGIP-EHESS

par Maryse Cournollet - publié le


2e jeudi du mois de 9 h à 13 h (salle du conseil A, R-1, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 14 novembre 2013 au 10 avril 2014. La séance du 9 janvier se déroulera en salle 1 (même heure, même adresse) ; celle du 10 avril en salle du conseil B (même heure, même adresse).


Ce séminaire du IIAC-LAIOS, animé par les membres de l’équipe SOGIP (ERC 249 236), s’inscrit dans la perspective ouverte par l’adoption en 2007 de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones. En constituant un nouveau sujet du droit international à la fois en deçà et par-delà des États-nations constitués, la Déclaration suscite une série de réflexions sur la mise en œuvre du principe d’autodétermination et ses ramifications politiques, globales aussi bien que locales. Ce séminaire s’intéresse à la circulation, à l’appropriation et au respect des standards énoncés dans la Déclaration, par les États et les organisations des peuples autochtones, ainsi que par d’autres acteurs, tels que les compagnies minières transnationales ou les organisations de défense des droits de l’homme. Quelles sont les conditions de possibilité et les formes d’une autonomie politique ? Comment la reconnaissance globalisée des peuples autochtones pèse-t-elle sur leurs projets de société ? Entre protection des différences culturelles et inscription dans la modernité, comment surmontent-ils les contradictions des programmes internationaux, des politiques nationales et des attentes locales ?
Comme les années précédentes, nous privilégions une approche large nous conduisant des enjeux de la représentation aux relations à l’environnement et aux questions du développement. Cette année, nous nous pencherons en particulier sur les conflits de valeurs et d’interprétation, les enjeux du dialogue et la construction d’une relation dans l’espace politique et social. Nous nous intéresserons aux pratiques de présence dans les institutions « officielles » et de constitution des « institutions autochtones », aux modalités d’expression dans un espace qui ne se limite pas au territoire de la communauté, ainsi qu’au référentiel de la citoyenneté.


Chaque séance sera le lieu d’une comparaison entre des configurations nationales et des situations distinctes examinées du point de vue ethnographique, pour dégager les enjeux et les impacts des normes internationales, grâce à la présentation d’études de cas, suivie d’une discussion critique.

Mots-clés : Anthropologie, Citoyenneté, Comparatisme, Culture, Développement durable, Discrimination, Droit, normes et société, État et politiques publiques, Ethnicité, Globalisation, Institutions, Mouvements sociaux, Post-coloniales (études), Valeur,

Aires culturelles : Afrique, Amérique du Sud, Amériques, Asie méridionale, Asie orientale, Asie sud-orientale, Contemporain (anthropologie du, monde), France, Inde, Océanie, Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

- Territoires, espaces, sociétés
(Séminaire de recherche)

- Politiques publiques et développement
(Séminaire de recherche)

Intitulés généraux :

Centre : IIAC-LAIOS - Laboratoire d’anthropolopgie des institutions et des organisations sociales

Renseignements : Laurent Lacroix, 190-198 av de France 75013 Paris, tél. : 09 53 12 00 89, ou Yves-Marie Davenel, tél. : 01 49 54 21 92.

Direction de travaux d’étudiants : sur rendez-vous.

Réception  : sur rendez-vous auprès de Lydie Pavili par courriel : lpavil(at)ehess.fr.

Niveau requis : master, doctorat, nécessité d’un projet écrit. Ouvert à tous.

Adresse(s) électronique(s) de contact : laurent.lacroix(at)ehess.fr, ibellier(at)ehess.fr