Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Archives de Séminaires > Séminaires 2013

Le film comme outil de reconnaissance : créativité et politiques des peuples autochtones

Irène Bellier, directrice de recherche au CNRS (TH), Jessica de Largy Healy, chargée de recherche au Musée du quai Branly, Barbara Glowczewski, directrice de recherche au CNRS (TH)

par Maryse Cournollet - publié le


2e et 4e mercredis du mois de 10 h à 13 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 11 décembre 2013 au 26 février 2014 ; puis (amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 12 mars 2014 au 14 mai 2014.


Nous proposons, suite aux cinq années de notre séminaire “Images et politiques de l’autochtonie” (ouvert aux masters), une nouvelle formule qui mettra en perspective les conditions de conception, de production et de réalisation de la "matière" des images des films analysés, au regard des enjeux de la reconnaissance.


Nous interrogerons la notion de "reconnaissance" telle qu’utilisée, particulièrement en anthropologie, tant au niveau politique et juridique contemporain, que dans le vaste champ de la circulation des images qui donnent à connaître des situations et conflits (sociaux, culturels, économiques, etc) en les reconnaissant, soit comme "déjà vues" ou comparables à ce qui est connu, ou au contraire comme révélation, découverte, critique, etc.


L’objectif est de mettre en valeur les processus de "création" des acteurs autochtones concernés et de ceux qui collaborent avec eux (cinéastes, anthropologues, juristes, etc) face aux discours véhiculant des notions préconçues d’"authenticité culturelle" qui bloquent concrètement les stratégies modernes de reconnaissance. Ce phénomène de rejet s’observe tant dans le non respect des droits humains que dans le déni des revendications territoriales : voir par exemple une déclaration de Jean Leclair au workshop SOGIP 2011 à propos de la manière dont les Cours canadiennes examinent l’authenticité des modes de vie ancestraux (http://www.sogip.ehess.fr/?lang=en).


Nous prévoyons d’analyser des films réalisés par des autochtones (pour la télévision ou le WEB) en Australie, en Guyane française, et dans d’autres pays d’Océanie ou d’Amérique latine. Voir par exemple un film réalisé en 2013 par la télévision Maori au Brésil :
http://www.maoritelevision.com/tv/shows/native-affairs/S07E003/native-affairs


Mots-clés  : Arts, Cartographie, Cinéma, Citoyenneté, Coloniales (études), Communication, Culture, Danse, Discrimination, Droit, normes et société, Économie, Environnement, Éthique, Ethnicité, Fiction, Genre, Globalisation, Histoire, Humanités numériques, Image, Information, Institutions, Interactions, Langues, Mémoire, Mobilisation(s), Mouvements sociaux, Parenté, Politique, Post-coloniales (études), Rituel, Savoirs, Spatialisation, territoires, Transnationales, Valeur, Violence, Visuel,

Aires culturelles : Amériques, Contemporain (anthropologie du, monde), France, Océanie, Transnational/transfrontières,

Intitulés généraux :

Centre  : LAS - Laboratoire d’anthropologie sociale

Renseignements : par courriel : barbara.glowczewski(at)gmail.com.

Direction de travaux d’étudiants : par courriel : barbara.glowczewski(at)gmail.com.

Réception : Barbara Glowczewski (sur rendez-vous) au Laboratoire d’anthropologie sociale, Collège de France 52 rue du Cardinal-Lemoine 75005 Paris.

Niveau requis : de préférence master 1.

Site web : http://las.ehess.fr/document.php?id=143

Site web : http://www.transoceanik.paginas.ufsc.br/

Adresse(s) électronique(s) de contact : barbara.glowczewski(at)gmail.com