Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Archives > Archives de Séminaires > Séminaires 2013

Atelier de méthode en anthropologie. L’enquête de terrain autour de la nourriture à Paris

Élise Demeulenaere, chargée de recherche au CNRS, Birgit Müller, chargée de recherche au CNRS

par Maryse Cournollet - publié le


2e et 4e mardis du mois de 13 h à 15 h (salle 587, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 26 novembre 2013 au 10 juin 2014.


Cet enseignement sur l’enquête anthropologique se présente comme une préparation au travail de terrain, sur les plans méthodologique, pratique et déontologique. Relevant d’une épistémologie commune à l’ensemble des sciences sociales, la production des données en anthropologie est guidée par une pragmatique ou encore par une « politique du terrain » qui, mêlant l’implication du chercheur et les techniques d’observation, fait sa spécificité. Poser la question de la méthode revient donc en premier lieu à s’interroger sur la construction d’un terrain, c’est-à-dire à envisager la relation scientifiquement la plus rentable entre l’observateur et son objet d’étude. Bien qu’il n’existe pas de systèmes de règles permettant d’établir ce qu’est une enquête ethnographique, l’ethnographe dispose de gardes fous relatifs aux conditions de l’enquête (élucidation du contexte, choix du thème et du terrain, question de départ, implication du chercheur, gestion de l’information…), de techniques (l’observation à l’aide d’une grille, l’entretien), utilisation du medium audiovisuel (photos, enregistrements) et de « savoirs faire » (journaux de terrain, comptes rendus d’enquête…) qui permettent que la production des données alimente le processus de description d’une société ou d’un fait social.


Prenant la forme d’un atelier, cet enseignement accordera une place importante à la mise en œuvre de travaux pratiques, à partir des travaux d’enquêtes individuels dans Paris autour du thème commun de la nourriture, sa gestion, consommation, commercialisation, préparation etc.. Ces travaux individuels seront complémentés par des exercices communs qui permettent de s’arrêter sur les différentes phases de l’enquête jusqu’à l’écriture d’un compte-rendu. Cet enseignement requiert des étudiants un engagement dans ces enquêtes, incluant des comptes rendus d’observation et des transcriptions d’entretiens.

Mots-clés  : Anthropologie, Méthodes et techniques des sciences sociales,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

- Ethnologie et anthropologie sociale
(Méthodologie M1S1 M1S2 M2S3 M2S4)

Intitulés généraux :

Renseignements  : par courriel.

Direction de travaux d’étudiants : par courriel.

Réception : par courriel.

Niveau requis : ouvert à tous.

Adresse(s) électronique(s) de contact : guenzi(at)ehess.fr