Accueil > L’ Iiac > Archives > Archives de Séminaires > Séminaire 2014-2015

Séminaire de l’axe culture

par Boillon - publié le

La discussion portera sur l’ouvrage de Daniel Fabre :
IIAC – Equipe LAHIC

"Bataille à Lascaux. Comment l’art préhistorique apparut aux enfants", Paris, L’échoppe, 2014.

Discutant :

Yoann Moreau
IIAC (Equipes CEM, LAHIC) et CRAL

Bataille à Lascaux. Comment l’art préhistorique apparut aux enfants.
Daniel Fabre, L’échoppe, Paris, 2014.

Dans son Lascaux ou la naissance de l’art, publié en 1955, Georges Bataille formule trois questions majeures. Dépassant la thèse d’une fonction magique des œuvres préhistoriques, il interroge les raisons d’un art en qui l’humanité de l’homme s’est accomplie. Il médite ensuite le paradoxe d’artistes qui rendent d’une main très sûre un hommage plastique aux animaux tout en excluant de la représentation leur propre visage. Il suggère aussi qu’une étrange coïncidence historique a permis que ces images, invisibles pendant des millénaires, s’éveillent sous des yeux d’enfants. Daniel Fabre, dans cet essai sur une des plus stupéfiantes épiphanies de « l’autre de l’art », prend au pied de la lettre l’insistance sur l’apparition, la profondeur affirmée de l’énigme et le choix final du silence sur la scène la plus secrète de Lascaux centrée sur le désir d’un garçon nu. Il nous découvre un Georges Bataille pour qui l’avènement de l’art devient l’objet crucial de toute anthropologie.