Accueil > L’ Iiac > Archives > Archives de Séminaires > Séminaire 2014-2015

Programme : Axe environnement "L’environnement en débats" 2014-2015

par Boillon - publié le

Benoît Hazard, chargé de recherche au CNRS et Michel Agier, directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche à l’IRD.

1er jeudi du mois, de 17 h à 19 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 novembre 2014 au 4 juin 2015. La séance du 6 novembre est avancée au 3 novembre (même heure, même salle). Séance supplémentaire le 23 janvier (de 10 h à 12 h, salle 6)

Le séminaire de l’axe environnement de l’IIAC intitulé « Les débats de l’environnement » se propose d’être un lieu de discussions et d’échanges entre les chercheurs, les doctorants et les post-doctorants des différentes équipes de l’unité qui chacun à leurs manières, oeuvrent à définir une anthropologie de l’environnement. Il est conçu comme un espace visant à mieux cerner et définir l’un des 4 axes de l’IIAC (avec les axes « Culture », « Politique » et le pôle médias) créés dans le cadre du contrat quinquennal de l’IIAC.

En 2014-2015, le séminaire consacrera une part importante de ses activités à examiner et à préciser les différentes définitions de l’environnement à partir des travaux menés sur au sein de l’unité et en mobilisant des intervenants extérieurs soit comme intervenants, soit comme discutants.

Après les journées d’étude organisées en 2013-2014, ce séminaire se veut un rendez-vous régulier des chercheurs associés à l’axe environnement et doit favoriser l’établissement de liens entre les chercheurs. Son but est ensuite, en faisant intervenir à chaque séance des membres des différentes équipes de l’IIAC, de renforcer les liens entre les divers centres composant l’IIAC. Enfin, l’entrecroisement des trois séminaires d’axe (environnement, culture, politique), qui se veulent fédérateurs au sein de l’IIAC, sur le même créneau horaire devrait favoriser les échanges entre les membres de l’IIAC, par delà leur appartenance à telle équipe et à tel(s) axes(s) et permettre d’accroître la visibilité des travaux de l’IIAC.

Lundi 3 novembre 2014 : Auguste Nsonsissa (Université Marien Ngouabi, Congo Brazzaville),Querelle du post-humanisme : aspects éthiques et philosophiques
L’environnement ne se réduit ni aux choses ni aux objets. Il s’ouvre à l’homme. En revanche, la réflexion qui porte sur le post-humanisme consacre l’ouverture à une approche éthique et philosophique de l’environnement. Elle nous fait dire qu’il s’agit d’apprendre à briser le sentiment d’impuissance qui menace l’humain et la planète aux temps des catastrophes. Il faut donc faire face à l’émergence du post-humain. Il se trouve que l’homme reste le berger de l’environnement. Il se doit alors d’expérimenter ce que demande sa capacité de vouloir résister autant que possible à la déshumanisation de la société et à la déchéance des individus par les Cyborgs. Autrement dit : la question est de savoir si l’humain est doué d’une déraisonnable efficacité à comprendre l’avenir de son environnement technicisé. Se peut-il que ce soit pour lui donner un sens. Le quel alors ?

Jeudi 4 décembre 2014 : Dans le cadre de l’appel à projet « Penser la ville de demain » lancé par la SATT Ile-de-France, la séance du séminaire est conçue comme un atelier de travail visant à explorer les possibilités et l’opportunité pour le IIAC de répondre à cet appel. Nombre de recherches des centres de recherches du IIAC prennent part, de près ou de loin, à des recherches sur les écosystèmes urbains, les frontières de la ville, les dynamiques d’aménagement de « territoires urbains » durables (agriculture en ville ?), les réseaux sociaux et productifs qui font la ville (AMAP etc).
Dans un premier temps, nous invitons les collègues intéressés par une réponse à cet appel à se manifester auprès des responsables de l’axe environnement (Benoit Hazard Michel Agier) en envoyant une brève description des recherches passées, en cours et d’intention de recherche à développer. Ces contributions (4 minutes max.) seront présentées lors de la séance du 4 décembre 2014, puis discutées dans le cadre d’une réponse collective.

Organisation provisoire de la séance :

- Présentation de l’appel
- Aperçu des recherches menées sur le thème « Ville de demain » au IIAC
- Initiatives passée, présente, à venir (présentation de 4 minutes)
- Discussion collective autour des possibilités de réponse
- Organisation pratiqueL’objet de cet appel à projet est de participer à la compréhension, l’analyse et l’anticipation des phénomènes urbains, notamment sous l’angle des réseaux, du développement durable et de l’émergence de « villes intelligentes ». Vous trouverez ici le flyer de l’appel. Au sein de la SATT, le chef de projets - coordonnateur de cet AAP - est Guillaume Berteloot. Vous trouverez tous les renseignements complémentaires souhaités sur www.idfinnov.com.
La fenêtre d’ouverture des soumissions est fixée du 15 novembre 2014 au 15 janvier 2015. Seules les 40 premières soumissions seront prises en compte.

L’atelier de l’anthropocène & L’axe « environnement » du IIAC.