Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Journées d’études/colloques

Journée d’étude « Médiations du patrimoine des migrations »- Paris le 19 Mai 2015

par Marion Dupuis - publié le

Journée d’étude "Médiations du patrimoine des migrations"-Musée de l’histoire de l’immigration-19 Mai 2015

Avec le soutien de l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (IIAC)

Journée commune aux deux séminaires de l’EHESS

Anthropologie des médiations du patrimoine

Mémoires et patrimonialisations des migrations

L’on entend par médiation le double processus qui vise la communication des savoirs patrimoniaux et leur appropriation par les publics. Conciliant le souci de démocratisation culturelle hérité de la Révolution et le projet de démocratie culturelle porté par la contre-culture, ses déclinaisons sont multiples et sans cesse réinventées : visite guidée, exposition, reconstitution, expérimentation, tourisme créatif, etc. Indissociable de toute expérience patrimoniale, la médiation est devenue si évidente qu’on ne la voit plus et c’est d’ailleurs à l’aune de cette invisibilité que l’on mesure son efficacité. Aussi est-on enclin à passer son chemin et à rester aveugle à ce qui se joue là, à savoir la rencontre, le dialogue, ou la collision de différentes conceptions du patrimoine, celles des spécialistes et celles des profanes. Se définissant fondamentalement comme acte de partage, la médiation, non contente de donner à voir toutes ces représentations, les travaille aussi pour en produire de nouvelles.

Rapportée au patrimoine des migrations, la question de la médiation apparaît vite centrale, parce qu’intrinsèquement liée à son affirmation même. Composant avec la ténuité voire l’absence de traces matérielles susceptibles de rendre compte de l’histoire des origines, de l’exil et de l’installation, ce patrimoine, de fait souvent assimilé aux mémoires des migrations, et revêtant une grande part d’immatériel, existe pour l’essentiel dans et par l’acte de transmission. Aussi tend-il à se confondre avec sa médiation qui lui est d’autant plus consubstantielle qu’il se revendique autre et qu’il entend être admis comme tel. Marqué au coin du désir de reconnaissance, pourrait-il en effet se passer de médiation ? En somme, il en va du patrimoine des migrations et de sa médiation comme d’un cas-limite, dont il reste à tirer parti pour saisir ce que la médiation fait au patrimoine. Ce faisant, il s’agira aussi de mettre à profit ce resserrement de focale sur les médiations pour affiner notre compréhension du patrimoine des migrations et de ses spécificités, à l’heure du « tout patrimonial ».

Organisation 

Michèle Baussant, CNRS, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, Centre de recherche français de Jérusalem

Marina Chauliac, DRAC Rhône-Alpes, IIAC - équipe CEM

Irène Dos Santos, IIAC, équipe CEM, Centro em Rede de Investigaçao em Antropologia - Lisbonne

Anne Monjaret, CNRS, IIAC - équipe LAHIC

Evelyne Ribert, CNRS, IIAC - équipe CEM

Sylvie Sagnes, CNRS, IIAC - équipe LAHIC

Nancy Venel, Université Lyon 2, laboratoire Triangle

PROGRAMME

10h00 Accueil

Luc Gruson, directeur du Musée de l’Histoire de l’Immigration (sous réserve)

10h15 Introduction 

10h30

Hélène Bertheleu, maître de conférences,Université de Tours, CITERES :

Migrations et pratiques patrimoniales : expériences muséales et récits situés

11h30

Xavier Roigé Ventura, professeur, Université de Barcelone :

Les musées de l’émigration en Catalogne

12h30 Déjeuner (possibilité de restauration sur place)

14h00

Sylvie Sagnes,chargée de recherche CNRS, IIAC — équipe LAHIC

Médiation rouge baiser : le patrimoine de l’immigration médiateur de transculturalité

15h00

visite de la galerie des dons

Stéphanie Mahieu, responsable des collections ethnographiques, Musée de l’Histoire de l’Immigration

« La Galerie des Dons » du Musée de l’Histoire de l’Immigration :

 quand les objets du quotidien deviennent des objets de mémoire

16h visite libre du musée de l’histoire de l’immigration