Accueil > Centre Edgar-Morin > Contrats de recherche

Vivre en communauté traditionnelle à Rapa. Analyser et mesurer la qualité de vie en situation d’isolat

par Jahan - publié le

« Vivre en communauté traditionnelle à Rapa. Analyser et mesurer la qualité de vie en situation d’isolat » (QUALIRAPA) (Living in a traditional community in Rapa. Measuring life quality in a situation of extreme insularity), Convention de recherche en réponse à l’appel à projets 2009 du programme Blanc CDS 9 confié à l’USAR-CNRS, Unité de support de l’ANR, 2009-2011.

Partenaires : Centre Edgar Morin/iiAC (EHESS-CNRS), Paris : Claude Fischler, responsable scientifique du projet ; CSM Consulting : Christophe Serra Mallol.


L’objectif du présent projet est de mesurer et d’expliquer la perception de la qualité de vie par les habitants de l’île de Rapa, et de la comparer à celle de personnes originaires de l’île mais résidant dans l’agglomération urbaine de Papeete à Tahiti depuis plus d’un an.

Cet objectif conduira ainsi l’équipe en charge du projet à :

- définir et analyser les attributs à la base de la perception de la qualité de vie, en effectuant éventuellement une typologie (en terme d’âge, de sexe…)

- évaluer les différences de perception entre les résidents de l’île de Rapa et la population originaire de Rapa ayant migré sur l’île de Tahiti depuis plus d’un an

- vérifier la place des modes de production, de préparation et de consommation alimentaire dans cette perception.

L’analyse de la perception des résidents de l’île de Rapa, et sa comparaison avec celle des migrant à Tahiti, permettront de tirer des enseignements en matière de déterminants de la qualité de vie, au-delà de la validation de l’outil de mesure et du seul apport de la recherche « fondamentale », et de trouver un intérêt en matière d’anthropologie appliquée pour l’ensemble des acteurs sociaux et politiques.