Accueil > LAHIC > Les membres du laboratoire > Membres titulaires

Métais, Julie

publié le

Chercheure Post-doctorante Labex CAP 2015-2016

julie.metais chez ehess.fr

Thèmes de recherche

Travaillant au Mexique dans l’Etat de Oaxaca depuis 2008, je propose une anthropologie qui s’attache aux questions relatives à la contestation, à la souveraineté et à l’Etat abordés depuis deux principaux terrains : l’Ecole et les arts populaires.

Lors de ma recherche doctorale, j’ai sondé les lieux, les modalités et la trame concrète des relations politiques qui impliquent les enseignants d’Oaxaca, entre leurs multiples univers d’appartenance (professionnel, communautaire, familial). J’ai mis en œuvre une ethnographie des liens et des segmentations que ces individusmulti-positionnés mettent en œuvre entre espaces syndicaux et villageois, entre mouvements indiens et sphère éducative– entre engagement syndical contestataire et quotidien professionnel ou familial. La méthode ethnographique m’a permis d’explorer certains aspects inédits des réalités sociales et politiques locales : les aspects moraux et les dimensions subjectives ; les ambiguïtés, les dissonances et les silences.

Pour ma recherche postdoctorale en cours, je m’intéresse aux transformations – hybridations, réappropriations – des arts populaires dans le Mexique contemporain, ainsi qu’aux enjeux politiques qui sous-tendent ce champ d’activité sociale. Je propose pour ce faire de lier l’analyse des propriétés esthétiques, performatives, et des fonctions socio-politiques – contestataires et de patrimonialisation – de ces derniers à Oaxaca.

Recherches

2015-2016

Visiting Scholar à l’Institute of Latin American Studies, Columbia University à New-York aux Etats-Unis (trois mois), travaux menés sous la direction de Claudio Lomnitz.

Post-doctorat en anthropologie, Labex CAP, IIAC-EHESS, équipe du LAHIC et Musée du quai Branly : « La fabrique politique des arts populaires au Mexique : Contestation, célébration, patrimonialisation ».

2008-2014

Doctorat en anthropologie en cotutelle, Université de Montréal et IRIS-EHESS, menée sous la direction de Patricia Martin (UdeM) et Alban Bensa (EHESS, IRIS) : « Maestros de Oaxaca. Ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique ».

Obtenue avec la mention très honorable et les félicitations du jury.

Recherche doctorale ayant bénéficié d’une bourse de Recherche du CRSH (Canada) 2008-2011 ; de la bourse de cotutelle de l’EHESS(2008-2012) ; de la bourses Aires Culturelles de l’EHESS (2010), de la bourse du réseau de recherches et de connaissances relatives aux peuples autochtones DIALOG (2009) et de la bourse d’aide au terrain de l’Institut des Amériques (2011).

2008-2011

Participation au programme de recherche CRSH (Conseil de Recherches en Sciences Humaines Canada) « Excavating the lineages of political conflict in Mexico » : recueil, traitement et analyse de données.

2010

Doctorante invitée au CIESAS Pacifico Sur (Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social) à Oaxaca au Mexique.

Principales publications

A paraître : Maestros de Oaxaca : Ecole et pouvoir au Mexique. Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

2016. « L’‘école indienne’ au Mexique. Transactions contre-hégémoniques, de l’indigénisme au multiculturalisme ». Cahiers de la Recherche sur l’Education et les Savoirs, DossierEducations autochtones contemporaines coordonné par B.Baronnet et M.Salaün : Enjeux et jeux d’échelles, n°15.

2015. « Du syndicat au village, du Zócalo à la Sierra ». Les lieux de la colère. Occuper l’espace pour contester, de New-York à Sanaa (Dir. Combes H., Garibay D., Goirand C.). Paris, Karthala, collection Recherches Internationales.

Collectifs de recherche

2015-2017

Co-organisation du séminaire de recherche IRIS-EHESS « La fabrication du sujet politique. Réflexivité, subjectivités et pouvoir ».

Objets : Figures de la médiation, figures du pouvoir ; pouvoir, marges de manœuvre et négociations ; du public au privé, et inversement.

(Soutenu par le Labex TEPSIS-Transformation de l’Etat, politisation des sociétés, institutions du social).

2016-2017

Co-organisation du séminaire pluridisciplinaire ARES-CEPED (Association pour le Recherche sur l’Education et les Savoirs - Centre Population et Développement) Paris-Descartes.

Objet : L’école hors l’Ecole (prisons, camps, hôpitaux, communautés autochtones).

2015-2016

Co-organisation du séminaire post-doctoral « Création et transactions patrimoniales » du Labex CAP.

Animation (avec Anne-Sophie Aguilar et Stéphanie Khoury) de la journée du 19 mai 2016 au Musée du Quai Branly : « Politiser le culturel, et inversement : situations, performances et subjectivités ».

2014-2015

Co-organisation du séminaire de recherche IRIS-EHESS « Réflexivité et construction du savoir anthropologique ».

(Soutenu par le Labex TEPSIS).

Principaux enseignements

2013-2014

ATER en science politique, Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence

Méthodes des sciences sociales (Licence 2)

Introduction à la science politique (Licence 1)

2011-2012

ATER en sociologie et en anthropologie, Université du Sud, Toulon - UFR Staps

Introduction à la sociologie et à l’anthropologie (appliquées aux STAPS)

Anthropologie du corps, techniques du corps