Accueil > Axe environnement > "Les débats de l’environnement" (Atelier collectif de l’axe)

Querelle du post-humanisme : aspects éthiques et philosophiques - 6 nov. 2014

publié le

Auguste Nsonsissa,

Université Marien Ngouabi, Congo Brazzaville

Jeudi 6 Novembre 2014, de 17h00 à 19h00,

(salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris)

Querelle du post-humanisme : aspects éthiques et philosophiques

Résumé : L’environnement ne se réduit ni aux choses ni aux objets. Il s’ouvre à l’homme. En revanche, la réflexion qui porte sur le post-humanisme consacre l’ouverture à une approche éthique et philosophique de l’environnement. Elle nous fait dire qu’il s’agit d’apprendre à briser le sentiment d’impuissance qui menace l’humain et la planète aux temps des catastrophes. Il faut donc faire face à l’émergence du post-humain. Il se trouve que l’homme reste le berger de l’environnement. Il se doit alors d’expérimenter ce que demande sa capacité de vouloir résister autant que possible à la déshumanisation de la société et à la déchéance des individus par les Cyborgs. Autrement dit : la question est de savoir si l’humain est doué d’une déraisonnable efficacité à comprendre l’avenir de son environnement technicisé. Se peut-il que ce soit pour lui donner un sens. Le quel alors ?

Nota : Le « working paper » du séminaire sera prochainement mis en circulation pour préparer la discussion de la séance.