Accueil > LAIOS > Productions scientifiques > Ouvrages récents

Individu, personne et parenté en Europe

publié le

Individu, personne et parenté en Europe

Enric Porqueres i Gené


Ce livre propose une clé de lecture anthropologique et historique pour repenser la notion de la personne propre à un contexte culturel qui s’autoproclame radicalement différent. A la lumière des nouvelles définitions de la parenté, la vieille opposition entre l’Ouest moderne et le Reste, the West and the Rest, se voit ainsi fortement nuancée, rendant de ce fait possible une analyse de la parenté occidentale qui n’érige pas celle-ci en apax anthropologique. Les débats des quarante dernières années sur la nature de la parenté ont opéré un décentrement par rapport à la grille généalogique.

Les ancrages à la fois corporels et métaphysiques de ce que l’on a l’habitude d’appeler parenté ont pris le devant de la scène par un retour vers les propos natifs. La prise en compte des discours de la parenté occidentale permet, justement, de fournir un cadre de sens non seulement aux situations pré modernes, marquées par l’emprise des représentations chrétiennes sur le droit matrimonial, mais aussi aux contextes contemporains du don de gamètes et des débats de bioéthique. Dans les deux cas, la centralité de l’individu apparaît avec éclat. Dans les deux cas, des discours identitaires puissants s’articulent autour du corps individuel : celui-ci est, en même temps, aboutissement et point de départ de relations qui constituent la personne tout en l’insérant dans des réseaux ontologiques.

Sommaire

Introduction

Des renvois au commencement

Sacralité du choix matrimonial

Ordre généalogique et actes matrimoniaux

Cum fuga

La modernité contre l’individu

La parenté négligée

Relation et transcendance à l’époque de l’embryon-individu