Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Productions scientifiques > Parutions

Le tournant patrimonial. Mutations contemporaines des métiers du patrimoine

par Nadine Boillon - publié le

Christian Hottin et Claudie Voisenat (dir.), éditions de la Maison des sciences de l’homme, coll. « Cahiers d’ethnologie de la France », Paris, 2016.

Quels métiers se cachent derrière les décors que constituent les galeries de musées, les salles d’archives ou les façades des monuments, plus familières au public que les magasins, réserves, salles de tri ou de restauration où se fabrique le patrimoine ?

Ces activités professionnelles sont, de fait, une part tenue dans l’ombre d’un spectacle patrimonial qui se mesure habituellement en milliers voire en dizaine de milliers de visiteurs, et en dizaine voire en centaines de millions d’euros de budget. Part de l’ombre mais aussi parfois métiers de l’ombre : les acteurs qui retiennent ici l’attention des chercheurs – gardiens, médiateurs, amateurs en voie de professionnalisation – ne sont pas toujours ceux que les médias mettent volontiers au premier plan. Lorsqu’elles deviennent terrain de l’ethnologue, ces professions souvent sollicitées pour porter un discours assertif sur le patrimoine apparaissent en proie au doute, loin de leurs certitudes scientifiques : conservateurs en mal d’objets, restaurateurs incertains face aux défis du temps, chercheurs en proie à des injonctions contraires…

Aux ethnographies attentives rassemblées dans ce volume, véritable auscultation d’un monde professionnel, il convenait d’offrir une large mise en perspective. Métiers anciens ou nouveaux, tous s’inscrivent en effet dans le paradigme d’un tournant qui a bouleversé jusqu’au sens du mot « patrimoine ». Dès lors, celui-ci désigne moins un instrument de conservation de l’histoire nationale qu’une forme, de plus en plus individuelle, d’expérience du passé, repoussant indéfiniment les limites du potentiel patrimonial, et délaissant les assurances de l’expertise scientifique au profit des incertitudes de la démocratie culturelle.

Sommaire :

Avant-propos de Pascal Liévaux

Partie 1

Claudie Voisenat - Le tournant patrimonial

Daniel Fabre - L’ordinaire, le familier, l’intime, loin du monument

Christian Hottin - Métiers du patrimoine et écritures patrimoniales

Partie 2

Christophe Apprill & Aurélien Djakouane - Les métiers du patrimoine à l’épreuve de la recherche

Mélanie Roustan - Des clefs des réserves aux mots-clefs des bases de données. Mutations du rapport aux objets pour les conservateurs du MAAO au musée du quai Branly

Richard Lauraire - De nouveaux savoir-faire des archivistes

Anne Monjaret - Surveiller et transmettre ? Être " gardien " au Palais de la Porte-Dorée, histoire d’une transition

Véronique Moulinié - Larry, Jules et les autres. Les gardiens de musée au miroir de la fiction

Anne Both - Le mythe de la réversibilité. Enquête sur la restauration des archives

Partie 3

Véronique Dassié - La conservation de l’ordinaire au musée. Émotion, sélection et expertise patrimoniale

Sylvie Sagnes - Au futur antérieur de la médiation patrimoniale. Les chargés d’action culturelle au château et aux remparts de Carcassonne

Nicolas Adell - Les sens de la visite

Postface de Nathalie Heinich

Annexes