Accueil > L’ Iiac > Productions scientifiques > Ouvrages/Parutions 2017

Quelle Education pour les peuples autochtones ?

par Chrystèle Guilloteau - publié le


4ème volume issus des travaux de l’équipe ERC- SOGIP . Quelle Education pour les peuples autochtones ?,

sous la direction de Irène Bellier et Jennifer Hays.

De nombreux mécanismes internationaux sont censés garantir un droit à l’éducation pour chacun. Cependant, les peuples autochtones sont partout en lutte pour trouver une place, et une voix, dans les systèmes éducatifs qui sont dessinés par les institutions dominantes pour les populations majoritaires. Certes l’éducation formelle peut donner accès aux compétences requises pour faire partie d’une société, travailler et participer à l’espace public, mais cette éducation-là est aussi associée à la disparition des cultures et des langues autochtones comme à la désuétude des savoirs traditionnels. L’éducation représente ainsi un immense paradoxe.

Partout dans le monde, les peuples autochtones se sont mis à réfléchir à l’éducation qu’ils souhaitent pour leurs enfants et à produire des savoirs sur leurs propres sociétés. Ils mettent en place des écoles et des centres d’apprentissage à l’intérieur des communautés résidentielles. Ils proposent des approches alternatives à l’éducation nationale et s’appuient sur les langues maternelles, sur les cultures locales. Ils mobilisent des stratégies autonomes de transmission des savoirs et promeuvent leurs systèmes de valeurs. Quel type d’approche produit les meilleurs résultats pour les peuples autochtones ?

Nous ne cherchons pas à mesurer cela en termes de succès à l’école tels que le montrent le taux de fréquentation par les garçons ou les filles, la longueur du cursus ou le nombre de diplômes obtenus. Nous plaçons l’éducation au centre d’un projet plus complet qui prend en compte la question des opportunités économiques comme celles de l’accès aux ressources et de la survie culturelle et linguistique, ou encore celle de la nature des relations au sein de la communauté et avec le reste du monde. Cela nous conduit à poser à demander simplement : comment l’éducation peut-elle mieux préparer les autochtones à exercer leurs droits ?Dans cet ouvrage, des anthropologues, des praticiens de l’éducation, des leaders autochtones, des politiciens examinent le rôle de l’éducation à l’aune des efforts que fournissent les peuples autochtones pour obtenir une reconnaissance politique, défendre leurs droits fondamentaux et maintenir vivants leurs langues, leurs cultures et leurs systèmes spécialisés de savoirs et de compétences.