Accueil > Centre Edgar-Morin > Membres du Centre Edgar-Morin > Membres associés

Charolles, Valérie

par Chrystèle Guilloteau - publié le

Valérie Charolles

Chercheure associée au Centre Edgar Morin/Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (CNRS/EHESS)
Magistrat (Conseillère référendaire) à la Cour des comptes

valerie.charolles chez gmail.com

Axe : Environnement

Axes de recherche
o Philosophie contemporaine
o Philosophie de l’économie : théories, pratiques, normes et discours dans le champ économique ; définition du capitalisme et du libéralisme ; rôle du travail et du capital dans l’entreprise ; postulats épistémologiques, ontologiques et métaphysiques de l’économie
o Enjeux philosophiques de la quantification : du problème des mots et des choses à celui des faits et des chiffres ; rôle des conventions et des normes en statistique descriptive, calcul des probabilités et comptabilité ; place de la liberté dans un monde de chiffres
o Questions philosophiques sur la technique à l’ère numérique : de l’espace infini au système réfléchi (redéfinition des espaces marchands et non marchands, publics et privés ; types d’espace-temps) ; cadres de pensée pour rendre compte d’une forme interdépendante du monde
o Savoir et décider dans le monde contemporain : le choix démocratique à l’épreuve de la « vérité » des chiffres et du système réfléchi ; le problème du corps et de l’esprit sous l’angle de l’émergence et de la singularité ; la place du décidable entre le déterminé et l’indécidable

Normalienne (Fontenay Saint-Cloud, section philosophie, 1989), Valérie Charolles a consacré ses premiers travaux, sous la direction de Jacques Bouveresse, à « Gilles Personne de Roberval ou la science comme métier ». Voulant poursuivre un questionnement plus contemporain, elle s’est engagée dans l’examen du principe de rationalité en économie, ce qui l’a conduite à étudier l’économie à Sciences-Po, dont elle est diplômée en juin 2012, puis à l’École nationale d’administration où elle a été admise six mois plus tard (concours externe, majeure économie). À sa sortie de l’ENA, elle rejoint la Direction du trésor, puis le cabinet du Ministre de l’industrie ; elle est ensuite directeur financier de Radio France, avant de rejoindre la Cour des comptes où elle est conseillère référendaire. Parallèlement à ce parcours, qui lui a donné une connaissance de la pratique de l’économie contemporaine, elle a enseigné à Sciences-Po et publié quatre ouvrages : Le libéralisme contre le capitalisme (2006), Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ? (2008), Philosophie de l’écran (2013), Les qualités de l’homme (2016).
Son axe de travail principal porte sur la manière dont l’économie, les chiffres et les technologies construisent le monde et transforment les sujets. Elle analyse notamment comment nous sommes passés du problème qui a particulièrement intéressé la philosophie au 20ème siècle, celui du rapport entre « les mots et les choses » (Foucault, Austin, le tournant linguistique,…), à un nouveau problème : celui des faits et des chiffres. Elle s’interroge sur la forme de vérité qui en découle et sur la façon dont le libre arbitre peut y trouver place, au plan individuel et collectif.
Son premier livre (le Libéralisme contre le capitalisme, 2006) vise à distinguer les différents niveaux qui constituent le champ économique et qui nous apparaissent généralement comme un tout univoque, à savoir les pratiques, les théories, les normes et les discours. À partir de ces distinctions, Valérie Charolles montre les contradictions qui existent entre le corpus libéral des origines tel qu’on le trouve dans la Richesse des nations d’Adam Smith et la pratique capitaliste contemporaine : places respectives du travail et du capital dans le corpus comptable, rôle du marché et de la concurrence, missions de l’État. Se démarquant de la Théorie de la justice de John Rawls, elle en conclut, en se référant aux travaux de Wittgenstein, que c’est très largement au moment où l’on définit les acteurs économiques (en particulier au travers des normes comptables, grammaire de l’économie au quotidien) que se joue la manière dont le champ économique va se déployer.
Son deuxième livre (Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?), écrit entre l’été 2007 et le déclenchement de la crise des subprimes en 2008, analyse le mode de construction des données qui fondent le champ économique, allant du plus simple (la statistique descriptive) à la couche la plus profonde (les normes comptables) en passant par les modèles de prévisions (notamment ceux utilisés par les marchés financiers). Dans cette revue détaillée, Valérie Charolles montre en quoi les chiffres sont issus de conventions, plus ou moins adaptées selon les époques, et qui ne sont pas neutres. Cela lui permet de procéder à la critique de la vision héritée de Kant selon laquelle il existerait une séparation étanche entre explications scientifiques et choix individuels ou collectifs, vision inadaptée pour rendre compte d’un monde de faits et de chiffres. À partir d’un corpus reposant notamment sur Popper, elle défend l’idée qu’il n’existe pas uniquement du vrai, du faux et de l’indécidable et qu’il convient d’introduire la notion de décidabilité pour donner une place aux choix effectués par les humains avant toute affectation de valeur de vérité.
Son troisième livre (Philosophie de l’écran, 2013) porte sur les changements introduits dans la forme du monde par l’apparition de l’écran (cinéma, ordinateur et réseaux). Valérie Charolles y défend l’idée que l’écran nous fait passer de l’univers infini de la science classique (tel que Koyré en a examiné l’avènement dans Du monde clos à l’univers infini) à un système réfléchi : l’écran nous fait voir l’univers non plus comme infini, mais doté d’une histoire, et il fonctionne en écho (marchés financiers, médias ou encore questions environnementales). Valérie Charolles analyse en quoi cette nouvelle forme du monde appelle à dépasser le cadre de pensée hérité des Lumières, encore repris par Habermas, reposant sur une opposition homme-nature sans pertinence dans un monde fabriqué, cette fabrication du monde signant la fin de la naturalité. La persistance d’une vision dualiste nous conduit à ne voir le réel que sous la forme de la crise. Utilisant le formalisme développé par Frédéric Nef, elle discute également les cadres philosophiques fondés sur l’idée de relation (et non sur celle d’interrelation très présente dans la pensée asiatique) et les formes classiques de la logique. Elle défend à ce propos l’idée d’une continuité entre les sciences dites de la nature et de l’homme, dès lors que l’on raisonne à l’échelle de temps adapté (l’univers n’est pas stable dans le temps très long). Cela lui permet de positionner le libre-arbitre et l’intentionnalité non pas comme des faits aberrants, mais comme un mode majeur de déroulement du monde de la vie.
Dans son dernier livre (Les qualités de l’homme, 2016), Valérie Charolles s’intéresse au problème du corps et de l’esprit. En relisant les Passions de l’âme de Descartes à la lumière des connaissances apportées par les neurosciences, elle cherche à dégager le terrain qui reste ouvert aux qualités de l’homme et singulièrement à la liberté dans le corpus scientifique actuel. Critiquant les positions de Damasio et Gazzaniga, et se référant à celles de Searle et à l’Origine des espèces de Darwin, Valérie Charolles essaye de tirer les conséquences philosophiques des dernières avancées des neurosciences selon lesquelles le cerveau est un organe en perpétuelle transformation et aux propriétés émergeantes, ce qui en toute logique interdit d’avoir une vision réductionniste de la pensée. Dans l’espace ainsi laissé libre pour la conscience et l’intentionnalité, elle propose de nouvelles règles pour la direction de la vie, adaptées au monde contemporain ; elles visent notamment à reconnaître que l’universalité des principes n’emporte pas l’uniformité des comportements et à laisser place à la singularité.

Ses travaux de recherche en cours portent sur :

-  La métaphysique implicite de la Théorie de la justice de John Rawls ;
-  La forme de vérité portée par les chiffres : vérité correspondance avec la réalité ou vérité cohérence interne ?
-  Les normes comptables (IAS/IFRS et US-GAP), au regard notamment du traitement réservé au travail et à l’environnement, ainsi que la forme de l’entreprise et du processus économique qu’elles véhiculent ;
-  Les enjeux épistémologiques, méthodologiques et critiques d’une socio-philosophie du temps présent, avec Pierre-Antoine Chardel (IIAC et IMT) et Gabriel Rockhill (université de Villanova, Etats-Unis) ;
-  La pensée critique du numérique, avec Pierre-Antoine Chardel (IIAC et IMT) et Eric Guichard (ENSSIB) ;
-  La caractérisation fine du passage d’un univers infini à un système réfléchi et la question de la place de la décidabilité, du libre-arbitre et de la liberté ;
-  L’agencement entre savoirs, pouvoirs et formes de la démocratie dans un univers de référence dominé par l’économie, les chiffres et les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Parcours

1989 Entrée à l’Ecole normale supérieure (Fontenay Saint-Cloud, section philosophie)

1991 Maîtrise de philosophie (Université Paris I), mémoire intitulé Gilles Personne de Roberval ou la science comme métier sous la direction de Jacques Bouveresse

1992 Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (master, section service public, mention lauréate)

1993 Entrée à l’Ecole nationale d’administration (concours externe, majeure économie, promotion René Char)

1995-1999 Direction du Trésor (bureau des affaires monétaires mondiales et de la préparation des sommets, puis service des participations de l’Etat)

1995-1999 Chargée de conférence à Sciences-Po Paris, « grands enjeux du débat politique, économique et social »

1999-2002 Conseillère technique au cabinet du ministre de l’industrie, chargée des hautes technologies, des questions postales et du budget

2002-2005 Directeur financier de Radio-France

2004-2007 Chargée de conférence à Sciences-Po Paris, « enjeux politiques »

2005- Rapporteure, puis conseillère référendaire (2010) à la Cour des comptes

Publications

Ouvrages

2016 Les qualités de l’homme, Paris, Fayard, 157 p., janvier 2016

2013 Philosophe de l’écran, Paris, Fayard, 322 p., avril 2013

2008 Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?, Paris, Fayard, 334 p., novembre 2008

2006 Le libéralisme contre le capitalisme, Paris, Fayard, 273 p., novembre 2006

Articles et chapitres d’ouvrages collectifs

2017 « Parlons d’institutions ! », revue Esprit, p. 23-27, mars-avril 2017

2016 « Les faits et les chiffres : sur la mesure de la performance », Le Débat, p. 94-106, novembre-décembre 2016

2016 « Le travail entre valeur réelle et charge », Cadres, p.17-23, décembre 2016

2015 « L’écran ou la fabrication du réel », in Les frontières des écrans, dir F. Soulages et S. Le Corre, p. 41-46, L’Harmattan, juillet 2015

2014 « Neuf thèses pour sortir de l’enfer économique », Le Débat, p.101-113, janvier-février 2014

2010 « Choix démocratique et vérité des marchés », revue Esprit (numéro sur Les Etats et le pouvoir des marchés), p.133-149, décembre 2010

2010 « Le capitalisme est-il libéral ? », Le Débat, p.88-103, septembre-octobre 2010

2010 « Indicateurs économiques et développement durable », Sociétal, p.78-88, 4ème trimestre 2010

2010 « Quand faut-il s’arrêter de compter ? », revue Esprit (numéro sur Les impensés de l’économie), p.84-97, janvier 2010

2009 « D’un automne à l’autre : les chantiers de la comptabilité », revue Esprit (numéro sur Les contrecoups de la crise), p.63-75, novembre 2009

1997 « National Treatment, Most Favoured Nation Treatment and Transparency », in The Multilateral Agreement on investment, state of play as of february 1997, p. 18-20, OCDE, 1997

Contribution à des rapports publics

2017 Cour des comptes : Le logement social face au défi de l’accès des publics modestes et défavorisés, rapport public thématique, 221 p., Paris, La documentation française, février 2017

2016 « L’Unédic et sa gestion de l’assurance chômage » : référé de la Cour des comptes au premier ministre, mars 2016 ; observations définitives (consultables en ligne sur le site de l’Unédic), 138 p., janvier 2016

2014 Assemblée nationale : Le développement des services à la personne et le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie, rapport demandé par le comité d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale à la Cour des comptes, 190 p., juillet 2014

2013 Cour des comptes : L’évolution et les conditions de maîtrise du crédit d’impôt en faveur de la recherche, enquête demandée par la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale, 265 p., juillet 2013

2013 Cour des comptes : Le financement public de la recherche, un enjeu national, rapport public thématique, 233 p., Paris, La documentation nationale, juin 2013

2012 Cour des comptes : analyse de l’exécution budgétaire de la mission interministérielle recherche et enseignement supérieur, exercice 2011, dans rapport sur l’exécution budgétaire (consultable en ligne), mai 2012

2011 Cour des comptes : « le CNRS dans le nouveau paysage de la recherche », dans Rapport public annuel, tome 2 p.121-140, Paris, La documentation française, février 2011

2011 Cour des comptes : « l’agence nationale de la recherche : premiers constats et perspectives », dans Rapport public annuel, p.335-363, Paris, La documentation française, février 2011

2009 Cour des comptes : partie consacrée aux « défis de la nouvelle télévision publique » dans France Télévisions et la nouvelle télévision publique, rapport public thématique, Paris, La documentation française, octobre 2009

2009 Cour des comptes : partie consacrée aux « immobilisations incorporelles », Certification des comptes de l’Etat, exercice 2008, Paris, La documentation française, mai 2009

2008 French Audit Office : Response to the consultation paper of the International Public Sector Accountings Standards Board’s “accounting and financial reporting for service concession arrangements”, July 2008

2008 Assemblée nationale : rapport d’information n°1087, p.75- 162 (« France 24 ») et p.351 -398 (« Canal France International »), Paris, La documentation française, juillet 2008

2008 Cour des comptes : partie consacrée aux « immobilisations incorporelles », dans Certification des comptes de l’Etat, exercice 2007, Paris, La documentation française, mai 2008

2008 Cour des comptes : « le rôle et la stratégie du CNRS », dans Rapport public annuel, p.113-139, Paris, La documentation française, février 2008

2007 Cour des comptes : partie consacrée aux « immobilisations incorporelles », dans Certification des comptes de l’Etat, exercice 2006, Paris, La documentation française, mai 2007

2007 Cour des comptes : partie consacrée à « la valorisation de la recherche : un potentiel à promouvoir », dans La gestion de la recherche publique en sciences du vivant, rapport public thématique, Paris, La documentation française, mars 2007

Comptes rendus

2016 « Diviser n’est pas régner », à propos de Politique et religion de Jean Picq, revue Esprit, p. 144-146, décembre 2016

2014 « La liberté de religion dans la République, l’esprit de laïcité » de Jean Picq, revue Esprit, p.145-146, novembre 2014

2009 « Commission Stiglitz : un mea culpa inespéré », revue Esprit, p.225-227, août-septembre 2009

Communications

Interventions dans des séminaires de recherche

2017 Séminaire « gouvernement de l’entreprise, création de communs », (département Économie, Homme, Société du Collège des Bernardins), titre de l’intervention : « Penser l’entreprise : une approche par la philosophie et la comptabilité », 17 janvier 2017

2015 Séminaire de l’atelier internet (ENS, ENSSIB, CIPH), titre de l’intervention : « De l’univers infini au système réfléchi : l’écran comme nouvelle forme de construction de la réalité », 9 décembre 2015

2015 Séminaire du Lasco (laboratoire sens et compréhension du monde contemporain, Université Paris Descartes/ Institut Mines Télécom), titre de l’intervention : « Surveiller et punir à l’ère numérique : transformations de la représentation et de la frontière entre espace public et espace privé », 12 février 2015

2014 Séminaire du pôle « pensée politique » du CEVIPOF (centre de recherches politiques de sciences-po, UMR 7048), titre de l’intervention : « Philosophie de l’écran », 14 janvier 2014

2011 Séminaire de l’équipe MOST (Marchés, Organisations, Société et technologies, UMR 7088, Université de Paris Dauphine), titre de l’intervention : « Le libéralisme contre le capitalisme », 13 octobre 2011

2007 Séminaire du Laboratoire de recherche sur la gouvernance publique, (Université de Paris Est), titre de l’intervention : « Libéralisme et capitalisme », février 2007

2001 Séminaire du Centre d’études et de recherche en science administrative (CNRS, Conseil d’Etat, direction Danièle Bourcier), titre de l’intervention : « La régulation d’internet », juin 2001

Participation à des journées d’études et des colloques

2017 « Mille plateaux aujourd’hui ou l’hypercapitalisme face au travail », colloque Deleuze et le management !, organisé par Télécom École de management et la Société de philosophie des sciences de gestion, The University of Chicago, Center in Paris, 16-17 mars 2017

2017 « Données, politiques, évaluation », modératrice, discutante avec Christine Musselin, intervenants : Arnaud Banos (CNRS), Kamel Gadouche (INSEE), Pierre Dubois (Ecole d’économie de Toulouse), Jean-Marc Tallon (CNRS), séminaire de bilan prospectif des dynamiques de recherche en SHS organisé par l’ANR, Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, 3 mars 2017

2013 « Philosophie de l’écran », lecture, journée d’étude du Labex Arts-H2H, frontière vitrine écran, Rétina International, Institut national d’histoire de l’art, 10 juin 2013

2012 « De l’accumulation du capital à sa circulation », table ronde avec Jean-Marc Daniel (ESCP), Cédric Durand (EHESS), André Orléan (CNRS), journée d’étude sur « la place de la technique dans la crise économique », organisée par l’association internationale Jacques Ellul, EHESS, 30 mai 2012


Enseignements, jurys, encadrement d’étudiants

2004-2007 « enjeux politiques », Institut d’Études Politiques de Paris, conférence au semestre niveau master, 2 heures par semaine pendant 3 ans

1995-1999 « grands enjeux du débat politique économique et social », Institut d’Études Politiques de Paris, conférence à l’année, niveau master, 1,5 heures par semaine pendant 4 ans

Autres interventions

2010-2012 École nationale des ponts et chaussés, « Les chiffres transforment-ils la réalité ? », master, 26 mars 2010, 14 octobre 2011, 7 décembre 2012

2009-2010 École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, « le financement de la recherche », master, cours magistral au semestre

2010 Cycle des hautes études du développement durable de Toulouse (Université Toulouse 1, ESC Toulouse, École des mines d’Albi-Carmaux,…), « Indicateurs statistiques et développement durable », 29 janvier 2010 ;

2007-2009 Institut national des études territoriales, « Libéralisme et capitalisme », janvier 2007, janvier 2008, janvier 2009

Encadrement d’étudiants

2015 Encadrement d’un étudiant de l’ENS d’Ulm pour un stage de six mois

2013 Encadrement d’un étudiant de l’ENS de Cachan pour un stage de six mois

2011 Encadrement d’un étudiant de l’ENS d’Ulm pour un stage de six mois
Jurys

2005-2007 Présidente de jury pour le grand oral de l’Institut d’études politiques de Paris, master 2, 3 ans

1998 Jury du concours d’entrée à l’ENA (culture générale)

Organisation d’ateliers de travail avec des chercheurs

2016 « Évaluation de la politique publique du logement social », comité d’accompagnement, avec la participation de chercheurs de l’Institut d’urbanisme de Paris et de l’école d’économie d’Aix-Marseille, Cour des comptes, 2016 (3 réunions)

2014 « La mesure de l’emploi et de l’efficacité des aides publiques dans le domaine des services à la personne », avec la participation de chercheurs de l’INSEE, de la DREES, de la DARES, de sciences po et de l’université de Lille 1, Cour des comptes,
26 mars 2014

2013 « L’efficacité des aides à la R&D », avec la participation de chercheurs de l’INSEE, de l’ENSAE, de Paris 13, Montpellier1, de l’EPFL de Lausanne et de la Aarhus University, Cour des comptes, 5 juin 2013

2012 « La mesure de l’efficacité du crédit d’impôt en faveur de la recherche », avec la participation de chercheurs de l’ENSAE, de Paris 13 et de Montpellier 1, Cour des comptes, 13 septembre 2012

Activités d’expertise

2017 Rapporteure à la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle

2001 Pour une administration électronique citoyenne, Rapport de Thierry Carcenac au Premier ministre, auditionnée, La documentation française, avril 2001

2000 Rapport d’information de la délégation de l’Assemblée nationale pour l’union européenne sur la proposition de directive sur l’ouverture des services postaux à la concurrence, auditionnée, novembre 2000

2000 Du droit et des libertés sur l’internet, Rapport de Christian Paul au Premier ministre, auditionnée, La documentation française, mai 2000

Participation à des débats

2016 « Comment va le travail ? », débat avec Jacques Le Goff, à l’occasion du colloque organisé pour les 70 ans de la revue Cadres de la CFDT, Paris, 3 novembre 2016

2016 « L’économie est-elle compatible avec l’écologie politique ? », débat avec Philippe Frémeaux organisé par la Fondation pour l’écologie politique, université d’été des écologistes, Lorient, 26 août 2016

2012 « Les marchés sont-ils bêtes et méchants ? », débat avec Paul Jorion, organisé par Philosophie magazine, Le Procope, 24 janvier 2012

2012 « Comptabilité et philosophie », conférence, club comptable des juridictions financières, débat avec Bernard Collasse (Université Paris Dauphine), Cour des comptes, 11 juin 2012

2010 « La valeur de la France : les indicateurs économiques en question », intervention, festival de géopolitique, Grenoble, 29 mai 2010

2009 Rencontres et débats autrement, sur Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ? (film de Michel Alberganti sur YouTube), Paris, septembre 2009

2009 « La crise », débat avec John Elster (collège de France), organisé par la revue Esprit, 3 avril 2009

2002 « Les nouveaux savoirs : culture, information, recherche au 21ème siècle », débat à l’ENS de Lyon, avec David Kessel, Sylvain Auroux et Pierre-Alain Muet, 22 mars 2002

2001 « La régulation d’internet », intervention, Université d’été de la communication, Hourtin, août 2001

2001 « Le projet de loi sur la société de l’information », intervention, séminaire de l’Association française de science des systèmes cybernétiques, cognitifs et techniques, 29 mars 2001


Tribunes, émissions dans les médias, interviews

2017 Philosophie magazine, « Capitalisme contre libéralisme », interview, p.5 et 58-59, février 2017

2016 Le Monde, « Le front national, fruit des institutions de la cinquième République », tribune, 6 mai 2016, p.18

2014 Philosophie Magazine, « Le jeu avec la réalité », dossier regards philosophiques sur le concept de voiture, p. 29-30, octobre 2014

Le monde, « Un déclin très masculin », tribune, p. 1 et 17, 22-23 juin 2014 http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/21/un-declin-tres-masculin_4442682_3232.html

2013 Le monde.fr, « En finir avec une fiscalité d’un autre âge », tribune, 2 décembre 2013

Radio Suisse romande, Forum, débat sur « faut-il croire aux chiffres livrés par l’économie ? », 14 août 2013

Philosophie Magazine, « La finance a-t-elle un plan de vol ? », propos recueillis par Philippe Nassif, p.52-53, février 2013

2012 Philosophie magazine, « Les machines ont-elles pris le pouvoir ? », interview, p.42-43, février 2012

France Inter, Le téléphone sonne, invitée sur la rationalité des marchés financiers, 31 janvier 2012

France Cultures, Du grain à moudre, invitée sur Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?, 24 janvier 2012

2010 France 3, Ce soir ou jamais, invitée sur Le libéralisme contre le capitalisme, 14 avril 2010

2009 France Cultures, D’autres regards sur l’actualité, invitée sur Le libéralisme contre le capitalisme, 20 novembre 2009

France Cultures, Les nouveaux chemins de la connaissance sur « Libéralisme contre capitalisme ? », débat avec Alain Laurent animé par Raphael Enthoven, 18
septembre 2009

France Cultures, Science et conscience, invitée sur Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?, 25 juin 2009

Radio Suisse Romande, Haute définition de Manuela Salvi, invitée pour Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?, 19 mai 2009

Le nouvel économiste, interview sur Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ? par Jean-Michel Lamy, avril 2009

France Cultures, L’économie en question, invitée sur Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ? en direct du salon du livre, 23 février 2009

BFM radio, Les grands débats de François Lenglet, invitée sur Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?, 20 janvier 2009

2008 La croix, « Il faut repenser nos indicateurs économiques », interview, 28 novembre 2008, p.13

2007 Revue L’ENA hors les murs, « Le capitalisme d’aujourd’hui est-il antilibéral ? », dossier « le libéralisme », avec également Monique Canto-Sperber, Philippe Némo,
Raymond Boudon, Tzvetan Todorov, p.15-16, juin 2007

Radio classique, invitée sur Le libéralisme contre le capitalisme, émission animée par Jean-Luc Hess, 17 mars 2007

Direct 8, 88 minutes, invitée sur Le libéralisme contre le capitalisme, 21 janvier
2006 France Info, Le journal du matin, invitée sur Le libéralisme contre le capitalisme, 2 novembre 2006