Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Séminaires et enseignements de l’IIAC 2017-2018

Anthropologie expérimentée : critiques, créations, engagements

par junior - publié le

Programme complet

Kristell Blache-Comte, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
Elsa Chanforan, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
Camilo Leon Quijano, doctorant contractuel à l’EHESS ( IMM-CEMS, IIAC-LAHIC )
Marine Loisy, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
Anne Monjaret, directrice de recherche au CNRS (TH) ( IIAC-LAHIC )

Florencia Munoz, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
Irène Piciche, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )

Le séminaire que nous souhaitons mettre en place cette année vise à questionner ou re-questionner l’anthropologie contemporaine à la lumière des sujets et des expériences de recherche présents et en cours. Il entend répondre à une demande de plus en plus insistante des doctorants qui aspirent à réfléchir sur leur posture, à l’heure où les travaux en anthropologie s’inscrivent dans un mouvement de globalisation, d’interdisciplinarité, où, d’une certaine manière, l’anthropologie se globalise et est conduite à des réajustements. Il s’agit ainsi d’appréhender la discipline comme un objet d’étude expérimentée et à expérimenter, en créant une distance critique qui nous permette d’effectuer un retour épistémologique et méthodologique sur l’anthropologie en train de se faire, ici et ailleurs.

Au cours des séances, nous reviendrons sur les définitions classiques de cette discipline afin de mieux en percevoir les dynamiques mais aussi les limites actuelles. Nous interrogerons les capacités de ses outils et méthodes à s’adapter aux enjeux contemporains de la recherche, à sortir des cadres classiques de ses champs autant que les freins qu’ils induisent dans l’incorporation de nouvelles approches. Autrement dit, il s’agit de se pencher sur la fabrique anthropologique en renouvellement, et sur ses espaces de travail et d’application, à la lumière des travaux de recherche des doctorants mis en écho avec ceux de chercheurs confirmés. Ainsi, il nous semble que nous pourrons répondre à la question suivante : Quels sont les recadrages épistémologiques et méthodologiques envisageables, expérimentés et à expérimenter dans le contexte actuel d’une anthropologie, critique, créative et engagée ?

L’ambition de ce séminaire est de créer un espace de débat qui prend en compte des expériences singulières de l’anthropologie. Il est prévu que chacune des séances s’articule autour de l’intervention de deux doctorants et d’un invité extérieur.

Séance 1 – Pour une anthropologie expérimentée : enjeux épistémologiques et pratiques (21 novembre 2017)
Séance 2 - Terrains et objets oubliés de l’anthropologie (19 décembre 2017)
Séance 3 – Expérimentations et créativités méthodologiques de l’anthropologie en France et dans le monde (16 janvier 2018)
Séance 4 – Pour une anthropologie de la création : usage des matériaux visuels dans une enquête ethnographique (20 mars 2018)
Séance 5 – L’anthropologie impliquée : places et rôles de l’anthropologue dans les sociétés contemporaines (15 mai 2018)
Séance 6 – L’anthropologie appliquée : sortir des murs de l’académie (19 juin 2018)