Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > L’ Iiac > Activités scientifiques > Séminaires et enseignements de l’IIAC 2017-2018

Anthropologie générale et philosophie

par junior - publié le

Programme complet

François Dingremont, résident à l’Institut d’études avancées de Nantes ( Hors EHESS )
François Flahault, directeur de recherche émérite au CNRS (*) ( CRAL-CEHTA )
Jean Jamin, directeur d’études de l’EHESS (*) ( IIAC-LAHIC )

Lorenzo Vinciguerra, professeur à l’Université d’Amiens ( Hors EHESS )

1er et 3e mardis du mois de 17 h à 19 h (salle 11, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 21 novembre 2017 au 5 juin 2018

La philosophie morale a longtemps associé description et prescription : l’observation des hommes tels qu’ils sont nourrissait la réflexion sur les difficultés, les écueils à éviter et les voies du progrès moral.

Avec Kant, c’est la transcendance de la « loi morale » qui est mise en avant : le dualisme ne se justifie plus sur la base de la métaphysique, mais de la morale. Dans le sillage de Kant, le discours moral s’est attaché, dans l’ensemble, à dire les principes et à départager le bien du mal (avec la référence fréquente au « mal absolu »). En conséquence, l’étude des causes du comportement humain n’occupe plus dans le champ de la philosophie morale la place qu’elle avait encore au XVIIe siècle et dans la première moitié du XVIIIe siècle. Il arrive cependant que la réflexion morale fasse appel à la psychologie ou la psychologie sociale ; mais elle continue alors de s’appuyer sur la conception occidentale de l’individu, fortement marquée par la tradition dualiste.

Il s’agira donc, cette année, de nourrir la réflexion morale sur la base d’une anthropologie générale non dualiste.