Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > Vie doctorale > B. Productions et activités > Thèses soutenues

KOUTS Aurite - Silence on tourne ! Incidences des interactions entre acteurs dans le cadre d’un processus créatif

par Chrystèle Guilloteau - publié le

« Silence on tourne ! Incidences des interactions entre acteurs

dans le cadre d’un processus créatif ».

Jury

Daniel Friedmann (Directeur de thèse), EHESS
Stéphane Breton, EHESS
Ouzi Elyada, Université de Haïfa (Israël)
Jean-Luc Nahel, Université de Rouen
François Sarfati, Université d’Evry Val-d’Essonne
Mme Joyce Sebag, Université d’Evry Val-d’Essonne

Vendredi 29 mars 2019 à 15 h 00

EHESS (salle Maurice et Denys Lombard), 96 boulevard Raspail 75006 Paris

Résumé

La présente thèse se propose d’étudier les ressorts d’un tournage d’un long métrage de fiction sous l’angle des interactions de ses participants dans un contexte particulier : celui du cinéma israélien. Ma thèse s’inscrit dans la continuité des travaux des sociologues de l’école interactionniste au sens large tels que Howard S. Becker ou Erving Goffman Elle se base sur une enquête de terrain de plusieurs mois en observation participante d’un tournage d’un long métrage de fiction israélien contemporain tourné majoritairement à Jérusalem et une trentaine d’entretiens qui apportent un éclairage inédit sur la manière de faire des films dans le pays. Le tournage est une étape d’action collective intense où différents agents interagissent ensemble dans un processus de création. Il est donc le centre d’interactions sociales riches et particulières dont l’analyse permet de mettre à jour leur influence sur la fabrication du film. La thèse montre également les spécificités d’un tournage d’un long métrage de fiction dans une ville, Jérusalem, où la religion et le contexte géopolitique altèrent l’organisation codifiée du plateau.