Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > Vie doctorale > B. Productions et activités > Thèses soutenues

Nathalie Le Bouler - Apprendre et enseigner avec les Autres : L’éducation comme moyen d’ouverture et de défense dans la communauté tupinamba de Serra do Padeiro (Bahia, Brésil)

par Chrystèle Guilloteau - publié le

Mercredi 10 juillet 2019 - 13:00

Université fédérale de Bahia, Av. Adhemar de Barros, s/n° - Ondina, Salvador -BA, 40170-110 , Brésil

Résumé

Le sujet de cette thèse de doctorat porte sur le processus et sa consolidation ultérieure en tant que projet d’éducation scolaire dans la communauté tupinamba de Serra do Padeiro (Terra Indígena Tupinambá de Olivença, Bahia-Brésil). Les différentes phases et transitions de la trajectoire de la lutte Tupinamba sont examinées afin de mettre en place un système éducatif différencié, qui a nécessité une réorganisation constante suite à la perte du territoire autochtone et au désir de fournir une éducation formelle aux nouvelles générations comme moyen de renverser positivement la situation contemporaine. La thèse cherche également à mettre en évidence la violation des cadres juridiques concernant les peuples autochtones en tant que dimension extrêmement importante pour la compréhension de ce projet éducatif. Dans ce contexte, les relations interethniques ont un effet direct sur le processus en question. La particularité représentée par le projet d’éducation formelle de la communauté de Serra do Padeiro sera mis en évidence pour être guidée par les encantados - entités principales de leur cosmovision - qui agissent comme des « agents éducatifs » et, de façon complémentaire, pour accueillir l’Autre, dans ce cas, des étudiants non-autochtones. Outre les discours des Tupinamba sur les avantages du Colégio Estadual Indígena Tupinambá de Serra do Padeiro - CEITSP pour la région, il est également décrit comment se met en place, au quotidien, un enseignement qualifié de « doublement différencié » - pour être autochtone et pour accueillir des non-autochtones - et comment les savoirs « traditionnels » et « occidentaux » sont choisis et systématisés dans ce contexte. La thèse vise enfin à montrer que la communauté de Serra do Padeiro transmet ses enseignements au cours de la lutte pour ses droits, en configurant ainsi un modèle éducatif pouvant être étendu au-delà de ses propres frontières, à partir d’une adaptation à d’autres contextes sous de nouveaux paramètres de relations interethniques.

Jury

Mme Irène Bellier (Directrice de thèse), CNRS
Mme Edilene Dias Matos (Directrice de thèse), Universidade Federal da Bahia
Mme Claudia Damasceno Fonseca, EHESS
Mme Maria Rosario de Carvalho, Universidade Federal da Bahia – UFBA
M. Gersem José dos Santos Luciano, Universidade Federal do Amazonas - UFAM
M. Spensy Kmitta Pimentel, Universidade Federal do Sul da Bahia - UFSB
M. Jose Roberto Severino, Universidade Federal da Bahia - UFBA