Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > Centre Edgar-Morin > Cellule audio/vidéo > Films de la recherche et des chercheurs en sciences sociales

060-La vie au grand air

par A. Paouri - publié le

Durée : 38 min

N° master : 60
Date de production : 2012
Version(s) : Français

Réalisation : Jacques Lombard (IRD)
Montage : Marc-François Deligne - CEM/iiAC

Ce film résulte du désir profond de l’auteur de réunir des images qui sont à première vue très différentes les unes des autres. Ce sont d’une part, des images prises au cours de nombreux voyages dans différents pays qui ont donné lieu à des films qui sont des constructions et d’autre part, des images qui l’habitent, lui depuis toujours, images pétries par ses parents, ses proches et d’événements vécus. C’est une expérience intime du rapport à l’autre qui s’acquiert à partir de l’apprentissage de la sensibilité comme outil pour appréhende l’autre. Sensibilité et image sont l’expression l’une de l’autre. Images capturées par le cinéaste, images attendues et partagées, lieu d’une expression, d’un dialogue, voire de traduction d’un imaginaire commun, imaginaire dans son infinité de possibles et de rencontres. L’imaginaire comme envers de l’image renvoie aussi à la notion du visible et de l’invisible. L’auteur insiste sur l’importance du travail qu’il doit effectuer pour pouvoir imaginer la part de l’autre. Concernant son positionnement, l’auteur nous dit qu’il n’est jamais acquis mais à gagner, un entre-deux, jamais de plain-pied, aussi bien dans le monde de l’origine très marqué par sa culture quelle que soit le milieu. L’auteur nous fait voyager ici et ailleurs, au gré des séquences de films et de photos avec lesquelles il entretient un dialogue subtil. Toutes ces images parlent de la naissance, de la mort, de la vie et de ses ritualisations qui donnent du sens et tant de saveurs. Un film important, une rétrospective à la fois pudique et généreuse à voir et à revoir.

Jacques LOMBARD est un anthropologue (IRD, ex Orstom) et cinéaste français spécialisé dans l’étude de Madagascar, et du pays lobi au Burkina Faso. Ses travaux les plus récents portent sur la place de l’image dans la recherche en sciences sociales (construction des faits et écriture de l’anthropologie) notamment à travers l’étude comparative des phénomènes religieux et sur l’approche des notions d’imaginaire partagé et de "sujet social".