Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > Centre Edgar-Morin > Cellule audio/vidéo > Films de la recherche et des chercheurs en sciences sociales

064-Guerre de l’eau dans les puits chantants (Marsabit, Kenya)

par A. Paouri - publié le


Durée  : 13 min. 37 secs.

N° master : 64
Date de production : 2012
Version(s) : Français

Auteurs scientifiques : Benoît Hazard - CEM/iiAC & Christine Adongo - Kenyatta University
Montage : Arghyro Paouri - CEM/iiAC




Régulièrement, la corne de l’Afrique connaît des périodes de sécheresses sévères liées aux changements environnementaux planétaires. À l’échelle planétaire, l’eau devient une ressource rare et les experts internationaux affirment que la disponibilité de la ressource implique une réforme globale du secteur de l’eau.
Dans le district de Marsabit, catégorisée comme l’une des régions les plus arides du Kenya, les éleveurs vivent ces changements à travers une situation permanente de stress hydrique et la « mise sous cloche » des ressources naturelles (eau et pâturages) dont leurs modes de vie dépendent, pour des raisons de conservation.
En 2001, une habitante déclarait : « Ici à Marsabit, on aura la guerre un de ces jours, et ce ne sera pas pour les bêtes ni pour les terre, ce sera pour l’eau… ».
Pourtant, les sociétés pastorales des zones arides et semi-arides du Nord Kenya ont depuis longtemps appris à gérer la rareté.
Le documentaire montre comment ces sociétés ont développé depuis longtemps des pratiques de gestion et de conservation des ressources naturelles, en particulier de l’eau, en plaçant l’homme au cœur la relation entre les ressources naturelles et le monde animal. Dès lors, la guerre de l’eau ne serait-elle pas la conséquence d’un stress hydrique induit par une situation de réforme globale ?