Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > Centre Edgar-Morin > Cellule audio/vidéo > Films de la recherche et des chercheurs en sciences sociales

063-Les Argentypes de Jean-Marie Fadier

par A. Paouri - publié le

Durée : 15 min

N° master : 63
Date de production : 2012
Version(s) : Français

Réalisation : Monique & Pauline Sicard, Institut des Textes et Manuscrits modernes (ITEM), Genèse des arts visuels
Montage : Arghyro Paouri - CEM/iiAC




Dans le cadre des travaux de recherche entrepris par l’équipe Genèse des arts visuels de l’ITEM (Institut des Textes et Manuscrits modernes) dirigée par Monique Sicard, le tournage d’un film a eu lieu en Septembre 2012, en Aubrac.
Ainsi, l’artiste Jean-Marie Fadier a permis d’accéder aux secrets de fabrication de ses "argentypes", photographies réalisées sans appareil photographique, par captation directe des lumières de l’Aubrac.
Les lieux de "la prise de vue", ses techniques de révélation et de fixation, ses hésitations et ses choix, ses gestes et déplacements ont été filmés.

A l’heure où se banalise l’usage des petits appareils numériques tout automatiques, où chacun devient potentiellement témoin des événements du monde, il devenait urgent de fi lmer les gestes des créateurs et leurs travaux de laboratoire. Par le film, en complément des textes, nous espérons atteindre la dimension anthropologique de la photographie.

Jean-Marie Fadier met en oeuvre une photographie non
référentielle abstraite, qui fait apparaître des couleurs sans négatifs couleurs ni filtres, à partir des seules propriétés physico-chimiques des papiers sensibles. Ses démarches expérimentales, cette photographie non analogique nous placent au coeur du medium. Elles donnent une idée de ce que pourrait être ce signifiant de la photographie que Roland Barthes regrettait de ne savoir atteindre.

Lire l’entretien de Monique Sicard avec Jean-Marie Fadier