Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Ouvrages > Ouvrages 2000-2004

Gaston Vuillier ou le trait du voyageur

par voisenat - publié le

Sous la direction de Daniel Fabre et Anna Iuso

Carcassonne, Editions Garae Hésiode, 2002.

Au début du XXe siècle, la photographie triomphe, supplantant les dessinateurs qui avaient posé sur le monde l’oeil du voyageur et du reporter. Gaston Vuillier est un de ces grands oubliés. Après une jeunesse passée dans les Pyrénées audoises et un séjour de cinq ans en Algérie, il monte à Paris en 1878. Il a trente-trois ans, il est décidé à devenir artiste. Il trouvera sa voie dans les grandes revues illustrées comme Le Tour du Monde. De l’Andorre à la Tunisie, en passant par les Baléares, la Corse, la Sardaigne, Malte et la Sicile, il devient le dessinateur des Iles oubliées de la Méditerranée.A partir de 1892, c’est en Limousin, à Gimel, qu’il trouve son port d’attache. Il reconnaît un paysage exceptionnel : des cascades somptueuses qui évoquent son pays d’enfance. Il lutttera vingt ans pour la sauvegarde du site. Il meurt là en 1915, rejoignant dans son paysage "l’éternelle rumeur des eaux".

Les auteurs : Lucie Desideri, Daniel Fabre, Anna Iuso, Françoise Maison, Michel Melot, Jean-Pierre Piniès, François Pouillon, Alain Sentier, Claudie Voisenat.

Cet ouvrage, qui accompagne l’exposition "Gaston Vuillier ou le trait du voyageur" a été coordonné par Daniel Fabre et Anna Iuso et réalisé dans le cadre de l’ethnopôle Garae (Conseil Général de l’Aude, Ministère de la Culture), Maison des Mémoires, Carcassonne.