Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Articles > Articles 2004-2005

Le théâtre de George Sand ou penser l’art populaire comme une hétérotopie

par voisenat - publié le

Noël Barbe

Paru dans Le Portique 13-14, Michel Foucault, usages et actualités, 2004.

Si Michel Foucault est, depuis longtemps maintenant, une fréquentation régulière, du reste différemment sollicité selon les mondes traversés, la posture adoptée ne sera pas celle d’un spécialiste de sa pensée ou de son œuvre. Nous connaissons tous d’ailleurs sa réticence à cette notion d’œuvre, tout comme son refus de se laisser assigner à un lieu. Notre propos ne sera donc ni généraliste -Michel Foucault et l’anthropologie- ni généralisant à partir d’un exemple particulier -Michel Foucault et l’espace. Il s’agira seulement de penser l’efficace du transport d’une notion foucaldienne -l’hétérotopie- dans une entreprise singulière et différente de la sienne. La notion d’hétérotopie apparaît chez Michel Foucault dans une conférence, “ Des espaces autres ”, donnée en mars 1967 au Cercle d’Études Architecturales et publiée en 1984. Cette notion désigne des emplacements ouverts sur d’autres emplacements, des espaces dont la mission est de faire communiquer entre eux des emplacements. Là où les utopies désignent des lieux sans implantation réelle, les hétérotopies sont des lieux effectifs, souligne Foucault, des lieux bien réels qui transcendent les clivages culturels Ils ont le pouvoir de juxtaposer en un seul lieu réel plusieurs espaces, plusieurs emplacements qui sont eux-même incompatibles.

L’atelier particulier dans lequel il s’agit d’engager cet outil emprunté à la boîte de Foucault est un travail de recherche sur l’histoire des savoirs ethnographiques. Il porte sur le rôle de lettrés et d’artistes engagés, au XIXe siècle, dans des opération de regroupement et de désignation d’activités sous le terme d’“ art populaire ”., et plus particulièrement au rapprochement opéré, par ces lettrés, entre leurs propres pratiques d’une part et ce qu’ils désignent d’autre part comme art populaire.

La notion d’hétérotopie permet au moins en première instance -me semble-t-il- de penser cette conjonction apparemment paradoxale -des lettrés faisant de l’art populaire- , surtout lorsqu’elle se déploie sur le mode spatial comme dans le cas de George Sand. Mon échelle d’approche sera en effet singulière portant sur une opération textuelle de qualification de et par un auteur -Sand- de l’une de ses pratiques -le théâtre.

Télécharger la présentation du numéro