Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Ouvrages > Ouvrages 2005-2007

Défendre le patrimoine, cultiver l’émotion

par Nadine Boillon - publié le

Sous la direction de Dominique Poulot,

Culture et Musées n°8, décembre 2006.

Revue scientifique à comité de lecture, Culture et Musées publie des travaux de recherche inédits sur les publics, les institutions et les médiations de la culture. Les contributions, regroupées autour d’un thème ou d’une problématique, font de chaque livraison un ouvrage collectif chargé d’approfondir une question vive et qui est placé, à ce titre, sous la direction d’un scientifique spécialiste choisi par le comité de rédaction. Des « Expériences et points de vue » présentent des réflexions, livrent des expériences, ouvrent des débats sur des questions suscitées par l’évolution des savoirs et des pratiques. Une partie « Lectures et nouvelles » rend compte d’ouvrages, de travaux novateurs (mémoires, thèses, études et recherches) et informe les lecteurs sur les publications ou les manifestations.

La revue s’adresse aux professionnels, aux chercheurs et aux étudiants, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées par l’évolution actuelle du domaine des musées et de la culture.

« Défendre le patrimoine, cultiver l’émotion »

À bien des égards, la notion de patrimoine s’est construite sur la distance prise vis-à-vis de l’émotion. Le sacrifice exemplaire des affects à son endroit garantirait la spécificité d’une « prise » savante sur ses objets. Lorsque, au contraire, le sentiment l’emporte, ce serait toujours sous la forme, exacerbée, de passions identitaires, plus dangereuses souvent en matière d’héritage que la simple indifférence, à la fois par les exigences d’actualisation qu’elles lui imposent et par les risques d’iconoclasme en retour qu’elles lui font courir.

Aujourd’hui, toutefois, l’évolution patrimoniale - à travers une approche par les valeurs reconnues par les différentes communautés, au rebours de la justification par une science extérieure, désintéressée - met au premier plan les questions de l’émotion et de la distance. Ce numéro examine, dans cette perspective, diverses spéculations, en différents lieux et à différentes époques, sur l’émotion et sur son exacerbation, ou au contraire son absence, et plus généralement sur les attitudes patrimoniales qui lui sont liées, entre maîtrise et vénération, sollicitation et évocation.

Les auteurs :

Dominique Poulot, université de Paris 1, Lahic,

Juliette Dutour, université de Laval (Québec) et École des hautes études en sciences sociales (Paris) ; Muriel Girard, Laboratoire Citeres-Enam (Équipe monde arabe et méditerranéen) université de Tours ; Sophie Kervran, université Paris I-Panthéon Sorbonne (Équipe Api) ; Sabrina Piscaglia, Dipartimento di Arte, Musica e Spettacolo (Dams), université de Bologne ; Béatrice Robert, École des hautes études en sciences sociales.