Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Mémoires et thèses

Pièces à confession.

par Nadine Boillon - publié le

Ethnologie des objets d’affection dans l’espace domestique contemporain

Thèse présentée en vue de l’obtention du grade de docteur de l’EHESS par Mademoiselle Véronique DASSIE

Sous la direction de Monsieur Daniel FABRE.

Présentation de la recherche doctorale :

Futiles et ordinaires, les objets souvenir qui ponctuent notre quotidien semblent n’avoir guère d’intérêt. Aller à leur rencontre conduit pourtant l’ethnologue au cœur d’une intimité qui s’avère être la mise en forme d’une économie domestique invisible mais à la symbolique méticuleusement orchestrée.

La méthode ethnographique utilisée dans cette thèse entraîne le chercheur dans une posture d’écoutant. Il reçoit les confidences de ses contemporains, des histoires d’affection et de « désaffection ». Produit de la modernité, l’individu donne ainsi consistance à son identité. La projection des sentiments et de la mémoire dans les objets se révèle avec plus de force encore lorsqu’il s’agit de transmettre ce matrimoine. Les objets d’affection peuvent à tout moment devenir anonymes, et, se détachant de leur dernier gardien domestique, ils basculent alors dans le domaine du patrimoine ou ne sont plus que déchets.

Ces « pièces à confession » se déclinent selon des tonalités sentimentales diverses mais de la passion à l’indifférence, elles nous permettent d’accéder au répertoire culturel à partir duquel chacun va fabriquer son autoportrait en accord avec la société qui lui sert de cadre.

livre : Objets d’affection, une ethnologie de l’intime