Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Rencontres scientifiques > Rencontres 2007-2008

Les polygraphes

par Nadine Boillon - publié le

Journées d’études des 27 et 28 novembre 2008

GARAE, Maison des Mémoires 53, Rue de Verdun - 11 000 CARCASSONNE

Les journées d’études des 11 et 12 janvier 2007 à Carcassonne, ont permis de

poursuivre le tour d’horizon des pratiques polygraphiques entamé en mars

2006 à Paris, lors de la première rencontre de l’atelier. Ecriture

encyclopédique prenant en charge tous les domaines du savoir, écriture

polymorphe adaptable à toutes les intentions et à toutes les formes

d’expression (savante, romanesque voire autobiographique), la polygraphie

apparaît jusque là, c’est à dire jusqu’à la fin du XIXème siècle comme un

critère de valeur.

Dès lors, elle se voit concurrencée par d’autres pratiques d’écriture, plus spécialisées, dont l’émergence accompagne le mouvement de compartimentation des disciplines. Manière résiduelle, archaïque et démodée d’être savant, la polygraphie se verrait alors poussée sur les marges, réservée aux petits érudits de province. On ne saurait dénier la pertinence de cette explication historique mais elle semble insuffisante pour saisir pleinement la portée de cette polygraphie qui persiste aujourd’hui encore.

A confronter, comme nous en avons pris le parti, les trajectoires et les œuvres des savants du tournant du siècle, notre objet, la polygraphie, s’est singulièrement complexifié. Affaire de survivance, de contexte, d’objet, de convictions, de stratégie, de psychologie, la polygraphie admet plus d’une explication, y compris lorsqu’on la ramène au parcours de chacun des érudits étudiés. Notre écheveau d’hypothèses, déjà bien fourni ne demande qu’à s’étoffer encore, notamment en élargissant la perspective au XVIIIème siècle. Parallèlement, la réflexion commune gagnera à multiplier les ouvertures sur le XXème d’ores et déjà esquissées avec l’étude des œuvres de René Nelli et Robert Lafont. Aux manques à combler, s’ajoutent les pistes à poursuivre, privilégiant cette fois, non plus les cas singuliers, mais les approches transversales. A cet égard, une attention particulière nous paraît devoir être portée à la réception des œuvres polygraphiques, et plus précisément aux opérations de mutilations réservées par la postérité, ou encore aux différences qui se font jour en fonction des ancrages disciplinaires premiers.

Programme :

Jeudi 27 novembre 2008

Présidence François Bon, UTM (TRACES)

10 h 00 Introductions

Etat de la réflexion et perspectives

Véronique Moulinié, CNRS (IIAC, Equipe LAHIC)

Identités disciplinaires et polygraphie

Sylvie Sagnes, CNRS (IIAC, Equipe LAHIC)

14 h 00 De la polygraphie à la monographie

L’actualité des origines. Orléans, XVIIIe siècle

Dinah Ribard, EHESS (CRH)

Boucher de Perthes polygraphe

Claudine Cohen, EHESS (CRAL)

****

18 h 00 - Conférence publique

Henri Breuil ou le monographe malgré lui. Spécialisation bibliographique et autonomie disciplinaire : la préhistoire selon Henri Breuil

Yann Potin, enseignant (ATER) en histoire à l’Université Paris X-Nanterre ; ancien élève de l’ENS Fontenay/Saint-Cloud ; agrégé d’histoire ; archiviste-paléographe ; doctorant en histoire médiévale au LAMOP (UMR 8589) ; chercheur associé au IIAC (LAHIC et Anthropologie de l’écriture).

vendredi 28 novembre 2008

Présidence Jean-Pierre Piniès, Ethnopôle Garae, CNRS (IIAC, Equipe LAHIC)

9 h 30 Figures de polygraphes

L’aventureuse plume du docteur Boyer

Agnès Sandras Fraysse, associée (ITEM, Centre Zola)

Francisque Michel

Daniel Fabre, EHESS (IIAC, Equipe LAHIC)

14 h 00 Figures de polygraphes (suite)

L’interdiction de la littérature, la poésie censurée : la polygraphie inavouée de Paul Rivet en Equateur (1901-1906)

Christine Laurière, associée ( IIAC, Equipe LAHIC)

De la solubilité de Marx dans La Vie éternelle

Noël Barbe, (IIAC, Equipe LAHIC)

****

16 h 30

A la Bibliothèque municipale de Carcassonne

Polygraphie et bibliothéconomie : de l’ordre à l’oubli

Entretien avec Marie-José Eychenne, Conservatrice de la Bibliothèque municipale de Carcassonne

Voir site Garae : http://www.garae.fr/spip.php?article300