Accueil > LAHIC > Les Carnets du Lahic

Des hommes, des lieux, des archives : pour une autre pratique de l’archivistique

par voisenat - publié le

Christian Hottin.
Les carnets du Lahic 4, Lahic/Mission à l’ethnologie, 2009.


Des archives, on sait qu’elles sont les preuves du Droit, les sources de l’Histoire et l’un des fondements de l’identité communautaire. Mais que sait-on des hommes et des lieux qui les conservent ? A cette question, l’archivistique et les archivistes qui l’écrivent ont apporté des réponses ordinairement inspirées par la norme juridique ou technique, l’écriture historienne ou la muséographie des expositions.
En empruntant les méthodes de l’histoire de l’architecture ou des sciences sociales, c’est une autre approche des archives et une autre écriture de l’archivistique qui est ici proposée et mise en perspective à travers le rapprochement des textes écrits entre 2003 et 2008, qui sont autant d’étapes d’un parcours de recherche inscrit dans la pratique professionnelle.

Cet ouvrage est le quatrième numéro des Carnets du Lahic, une collection éditée électroniquement par le Lahic et la Mission à l’ethnologie.

Christian HOTTIN est né en 1971. Archiviste paléographe, diplômé de l’EPHE (IVe section) et de l’Institut national du patrimoine, il a été conservateur aux Archives nationales de 2001 à 2004 et est depuis 2006 chef de la mission ethnologie à la Direction de l’architecture et du patrimoine. Ses travaux portent sur l’architecture et les représentations du monde de l’enseignement supérieur, à la suite de sa thèse publiée en 2001 (Quand la Sorbonne était peinte, Maisonneuve et Larose), sur les archives et sur le patrimoine immatériel. Il est chargé de cours à l’Ecole des chartes et à l’Université de Picardie. Avec Yann Potin il anime dans le cadre du LAHIC et de l’Ecole des chartes un atelier consacré à la collecte d’archives.

Contact : Christian.hottin chez culture.gouv.fr

Page personnelle sur le site du LAHIC

Page personnelle sur HAL-SHS