Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Ouvrages > Ouvrages 2010-2011

Un républicain promoteur des traditions populaires : Paul SÉBILLOT (1843-1918)

par Nadine Boillon - publié le

Fañch Postic (dir.), actes du colloque de Fougères, 9-11 octobre 2008, éditeur CRBC, 2011.

Originaire de Matignon (22), Paul Sébillot (1843-1918) abandonne la perspective d’une carrière juridique, pour s’engager dans la peinture. Critique d’art et peintre paysagiste, il expose dans différents salons, mais vers 1880, il décide de se consacrer à la collecte de la littérature orale de la Haute-Bretagne ; auteur d’une moisson d’une abondance et d’une qualité rares, il devient non seulement l’un des folkloristes français les plus en vue, mais joue au plan national et international un rôle de premier ordre pour l’étude et la promotion des traditions populaires : il élabore des outils (bibliographiques, questionnaires, guides d’enquêtes…), publie des synthèses, lance en 1881 « Les littératures populaires de toutes les nations », l’une des grandes collections d’ouvrages de littérature orale, organise les premiers congrès internationaux de folklore. Il est en outre à l’origine, en 1886, de la création de la Société des traditions populaires et de la revue du même nom qu’il anime pendant plus de trente ans.

Le présent ouvrage, publié par le Centre de recherche bretonne et celtique (UBO – Brest) en collaboration avec le Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (LAHIC) – (Paris) et l’association La Granjagoul – Maison du Patrimoine oral en Haute-Bretagne – (Parcé, 35), est l’occasion d’évoquer les multiples facettes de ce républicain convaincu, et d’aborder le contexte intellectuel et politique dans lequel se situe son œuvre ainsi que les nombreux réseaux régionaux, nationaux, voire internationaux dans lesquels elle s’intègre. Cette publication vient combler une lacune et réparer une injustice, car, curieusement, peu de travaux ont été consacrés au travailleur infatigable que fut Paul Sébillot.

Le présent volume, édité par le CRBC, rassemble les actes du colloque "Paul Sébillot (1843-1918) Un républicain promoteur des traditions populaires", il s’est inscrit dans le cadre du projet Bérose.

Tables des matières :

Fañch POSTIC – Paul Sébillot, biographie lacunaire d’une personnalité aux multiples facettes

Le Républicain

Laurent LE GALL – La République en filigrane. Idéologie républicaine et folklorisme chez Paul Sébillot

David HOPKIN – Paul Sébillot et les légendes locales : des sources pour une histoire « démocratique » ?

L’homme de réseaux

Claudie VOISENAT – Un laboratoire du folklore matérialiste : Paul Sébillot à la Société d’anthropologie de Paris (1878-1918)

Claudine GAUTHIER – Paul Sébillot et les philologues : de l’usage de la philologie en folklore

Jean BALCOU – Sébillot, Renan et les dîners celtiques

Guy BASSET – Du folklore partagé : les relations Paul Sébillot – René Basset et l’aventure de la Revue des traditions populaires

Le Breton

Jérôme CUCARULL – La représentation de la Bretagne chez Sébillot : un insaisissable portrait

Joëlle EDON-LE GOFF – La Bretagne enchantée (1899) : un exemple de poésie mythographique

Denise DELOUCHE – Paul Sébillot, peintre et témoin de la peinture des années 1860 à 1880

Fañch BROUDIC – La limite Sébillot : un arrêt sur image

Le folkloriste et son terrain breton

Fañch POSTIC – Paul Sébillot : le folkloriste et son terrain breton

Daniel GIRAUDON – Paul Sébillot, un face-à-face avec les folkloristes de Basse-Bretagne

En guise de conclusion

Jean-Marie PRIVAT – Les fées sont têtues