Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Ouvrages > Ouvrages 2010-2011

Penser le concret

par Nadine Boillon - publié le

Au début du xxe siècle, à côté d’une ethnologie philosophique et sociologique et d’une anthropologie naturaliste et physique, se développe une ethnologie qui revendique l’observation d’un « concret » linguistique et technique, du matériel, de la technique, de leurs rapports avec le « social » et les « mentalités » des sociétés. Charles Parain (1883-1984), André-Georges Haudricourt (1911-1996) et André Leroi-Gourhan (1911-1986) ont été les représentants de cette manière d’analyser, d’observer et d’historiciser des sociétés qu’elles soient actuelles, lointaines, rurales, ou préhistoriques. Tous les trois ont cherché à penser la matérialité du phénomène technique comme caractéristique première et décisive de l’humanité et moteur de son histoire ; mais aussi comme point de nouage et dénouage du monde social, de la quotidienneté reconstruite jusqu’à la généralité des systèmes technologiques.

table des matières

Introduction

Noël Barbe et Jean-François Bert

I. Situations

Philippe Soulier - Faits matériels et formalisation des concepts chez Leroi-Gourhan.

Noël Barbe - Dans un papier kraft… Braudel lu par Charles Parain ou Marx à la trace.

Jean-François Bert - Comment devient-on ethnologue ? Le cas Haudricourt.

Christine Laurière - L’étude des civilisations matérielles au musée de l’Homme.

Pierre Lemmonier - Fallait-il en passer par là ? Du grand silence des forces productives en anthropologie marxiste aux joies de la technologie culturelle rénovée.

II. Outil

François Sigaut - Le culte des ancêtres et la critique des héritages

Gaetano Forni - De l’araire à la charrue : une réponse à Haudricourt.

Fabien Knittel - Histoire et agronomie. Une recherche pluridisciplinaire pour une histoire technologique de l’agronomie.

Correspondance Haudricourt-Parain présentée par Jean-François Bert

Édouard de Laubrie - La muséographie des techniques dans l’ancien musée des arts et traditions populaires (MNATP).

III. Fortunes critiques

Ingrid Hall - Invitation à suivre les ignames et les moutons.

Alban Bensa - André-Georges Haudricourt, un matérialiste conséquent.

Georges Métailié - Approche des savoirs botaniques anciens ou du bon usage de l’ethnobiologie.

Émilie Mariat-Roy - La mise à l’épreuve d’une pensée féconde. De quelques concepts forgés par André Leroi-Gourhan et de leurs prolongements et implications épistémologiques, théoriques et méthodologiques.

Entretien avec Bruno Latour, par Noël Barbe et Jean-François Bert - D’un schéma, de Leroi-Gourhan et de quelques autres choses encore

Bibliographie

Les auteurs