Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Ouvrages > ouvrages 2012-2013

Le sacré à l’épreuve du politique. Noël à Bethléem

par Nadine Boillon - publié le

Le 7 février 2011, l’Autorité palestinienne avait soumis à l’Unesco une demande d’inscription de la ville de Bethléem, « lieu de naissance du Christ selon la tradition chrétienne », sur la liste du patrimoine mondial. Non recevable à l’époque, la demande va être réitérée avec l’adhésion de la Palestine à l’Unesco depuis le 31 octobre 2011. Cette démarche se situe dans le prolongement de la politique palestinienne de réappropriation des villes de Cisjordanie à partir de 1994 à la suite des accords de paix.

Cet ouvrage se propose de mettre au jour les logiques de construction d’une entité nationale par l’usage d’un site sacré chrétien transnational dans une société à dominante musulmane et de définition d’une identité nationale transcendant les appartenances confessionnelles. Ce processus avait commencé dès l’établissement de la souveraineté palestinienne sur Bethléem en 1995, lorsque Yasser Arafat avait effectué son entrée solennelle dans la ville le 23 décembre à la veille de Noël, associant ainsi la (re-)naissance de la ville à celle de Jésus. Depuis, la célébration de Noël était devenue le symbole de la libération de la ville de Bethléem et par extension celui de la libération de la Palestine. Le projet de développement de la ville avec le soutien de la communauté internationale en vue de préparer les célébrations du millenium avait jeté les bases de l’édification nationale à l’échelle locale. La reprise de la violence dès septembre 2000, marquée à Bethléem par le siège de la Nativité, puis la construction du mur de séparation entre Jérusalem et Bethléem en 2005 avaient conféré une dimension nationaliste plus grande au lieu saint et aux cérémonies de Noël.
L’auteure s’attache à retracer la genèse du processus de transformation de la basilique de la Nativité et des cérémonies de Noël en emblèmes nationaux afin de mettre ce projet de patrimonialisation en perspective.

Sossie Andézian, anthropologue, est chercheure au CNRS (LAHIC, IIAC). Elle travaille sur les relations entre religion, politique et culture dans les sociétés contemporaines du monde arabe.